x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 1 juillet 2022 | Abidjan.net

Elections locales 2023 : 45 femmes formées pour accentuer leur participation au processus électoral

© Abidjan.net Par DR
Elections locales 2023 : 45 femmes formées pour accentuer leur participation au processus électoral

Dans le cadre du projet « Renforcement de la participation des femmes à la vie politique et au processus électoral en Côte d’Ivoire », une session de formation à l’intention de 45 potentielles candidates, issues de partis politiques et de la société civile, s’est tenue du lundi 27 et mardi 28 juin 2022 à Abidjan.


Ce projet, initié par le Groupe des Organisations Féminines pour l’Egalité Homme-Femme (GOFEHF), en partenariat avec l’ONG française Regards de femmes, a pour objectif de renforcer les capacités des femmes afin de contribuer à l’accroissement de leur nombre dans les assemblées élues.


« La part des femmes dans la prise de décision relève des droits humains et c’est le fondement de la démocratie. Il faut renforcer la participation des femmes à la vie politique et au processus électoral » a signifié Michèle Vianès, Présidente de Regards de femmes.


L’objectif de son organisation est de « former les femmes des zones rurales, pour leurs dire qu’elles sont légitimes pour être candidates, capables d’êtres candidates et doivent être visibles dans les campagnes électorales ».


La participation des femmes au processus électoral va également permettre de mettre en place des politiques publiques favorables aux femmes. « Si les femmes ne sont pas là, les hommes ne penseront pas forcément à leurs problèmes concrets » dit-elle.


« A chaque élection, nous organisons des activités de renforcement des capacités des femmes pour les amener à mieux se positionner. Nous avons déjà eu plusieurs séances par rapport aux législatives dans les années antérieures. Pour cette année, ce sera pour les élections locales (municipales et régionales) » a expliqué Rachel Gogoua, Président du GOFEHF.


Habituellement, la formation se déroule la veille des joutes électorales. Cependant, cette année, la formation se passe plutôt que d’habitude (les élections locales auront lieu en 2023). Rachel Gogoua justifie cela par le fait « de donner, aux candidates, le temps d’aller sur le terrain et de se préparer pour avoir plus de chances d’être élues (…) En 2016, nous avons formées 173 femmes, 41 se sont présentées et 11 d’entre elles ont été élues. En 2020, les femmes n’ont pu se présenter du fait de nombreux facteurs. Nous espérons un bon score en 2023 ».


Faîtière regroupant vingt-cinq (25) réseaux et organisations de la Société Civile œuvrant pour les droits des femmes en Côte d’Ivoire, le GOFEHF s’est donné pour objectif de faciliter l’instauration d’une culture de l’égalité entre les hommes et les femmes, à tous les niveaux de la vie active et sociale en Côte d’Ivoire.


La Côte d’Ivoire, à l’instar de tous les pays du monde, a ratifié les conventions sur l’égalité des sexes et l’a matérialisée dans la constitution pro genre de novembre 2016 ainsi qu’à travers des politiques, des décrets et une loi instituant un quota minimum de 30 % de femmes dans les assemblées élues votée en octobre 2020.


Pr

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ