x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le samedi 13 août 2022 | Le Nouveau Réveil

Diabo / Lancement de la 4ème édition du FICAB : Les fils et filles appelés à l’union et à la cohésion

Après la troisième édition tenue l’an dernier à Botro, la quatrième édition du Festival international de la culture et des arts du département de Botro (FICAB) a déposé ses valises dans la commune de Diabo. C’est le stade Saya de cette localité qui a abrité le jeudi 11 août 2022 la cérémonie de lancement de cette édition en présence des autorités administratives, des têtes couronnées, des élus et cadres venus des quatre coins du département. Pour le commissaire général, N’guessan Amani Emmanuel, ce Festival est une tribune d’échanges et de partages entre les fils et filles sans coloration politique. Il vise à faire la promotion de la culture gblo et satiklan. N’guessan Amani a donc invité tous les cadres à s’impliquer davantage dans ce festival qui est aujourd'hui une véritable identité culturelle de Botro. Prenant la parole, le premier magistrat de la commune Koumoin Konan René a salué cette initiative qui fait la promotion de la culture gblo et satiklan et d'en appeler à l'union de tous. « C’est le lieu pour moi de lancer un appel à l’endroit des filles et fils gblo et satiklan à l’union, à la solidarité et mettre fin aux intérêts personnels car nous ne devons pas perdre de vue l’essentiel qui est de se mettre ensemble au-delà de nos divergences politiques pour mener à bon port le navire du développement Gblo et partant, le développement de Botro » a exhorté le sénateur maire Koumoin René.


Pour sa part, le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, l’honorable Assahoré Konan Jacques, parrain dudit Festival, a insisté sur l’implication de tous les cadres pour la pérennisation de ce Festival et encouragé les organisateurs pour le travail abattu. « Je sais qu’il s’agit d’un travail de longue haleine qui nécessite beaucoup d’efforts et de moyens et dont la réussite ne peut reposer que sur quelques personnes. C’est pourquoi je voudrais vous inviter, messieurs les organisateurs, à faire preuve d’imagination et de proactivité en vue de trouver les ressources nécessaires à la pérennisation de notre festival. C’est aussi le lieu d’inviter les élus, les maires, les cadres et toutes les personnes de bonne volonté à soutenir cet évènement majeur de notre région. » a dit Assahoré Konan Jacques.


VENANCE SERY

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ