x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 23 novembre 2022 | AIP

RLE 2022 : plaidoyer de la société civile pour un processus « participatif, inclusif et apaisé »

© AIP Par DR
Opération de révision de la liste électorale

Abidjan (AIP)- Un « Groupe de plaidoyer » de la société civile ivoirienne souhaite que l’opération de révision de la liste électorale (RLE 2022) lancée samedi 19 novembre 2022 sur l’ensemble du territoire national, se déroule dans un esprit « participatif, inclusif et apaisé ».


« Le Groupe de plaidoyer suit avec une attention particulière le déroulement du processus dans son ensemble et salue les efforts du gouvernement et de la Commission électorale indépendante pour le bon déroulement de la RLE sur toute l’étendue du territoire et à l’extérieur », prévient un communiqué de cet collectif de sept organisations de la société civile.


Cette opération se déroule jusque-là sans incident.


Le Groupe de plaidoyer pour la Révision de la liste électorale (GPRLE) invite les partis et groupements politiques à créer un consensus autour de la RLE et à encourager leurs militants à prendre une part active à l’enrôlement, les organisations de la société civile à amplifier le message de la CEI afin de toucher toutes les couches sociales et celles localisées dans les zones les plus reculées de la Côte d’Ivoire.


Il exhorte les femmes à s’approprier ce processus et à s’inscrire massivement sur la liste électorale pour la prise en compte effective de leur voix dans les politiques publiques et les nouveaux majeurs à se rendre dans le centre d’enrôlement le plus proche de leur résidence afin de participer à cet acte citoyen.


Le GPRLE comprend CIVIS Côte d’Ivoire, Citoyens et Participation, l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI), la Fondation Sérenti, Citoyenne engagée pour un leadership et la démocratie en Côte d’Ivoire (CELDCI), le Réseau des femmes pour le droits humains (RFDH), Agir pour la démocratie, la justice et la liberté en Côte d’Ivoire (ADJL-CI) et le Réseau des éducateurs aux droits de l’homme et au genre (REDHG).


La Commission électorale indépendante (CEI) a entamé et conduit l’opération de Révision de la liste électorale depuis le 19 novembre. Elle court jusqu’au 26 décembre en Côte d’Ivoire et se tient, pour la diaspora, du 26 novembre au 10 décembre 2022.


Le collège électoral ivoirien est d’environ cinq millions d’individus, un chiffre que la CEI entend porter à 12 millions en tenant compte des nouveaux majeurs et des chiffres du derniers recensement général de la population qui établit à 29,4 millions d’habitants en 2021 contre 22,6 en 2014.


Le GPRLE vise à terme la production d’une liste électorale consensuelle pour des élections, transparentes, libres et équitables.


(AIP)


aaa/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ