x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 23 novembre 2022 | CICG-Côte d’Ivoire

Répertoire national des Indicateurs du Genre : une soixantaine de points focaux issus des départements de la planification et des statistiques se familiarisent avec l'outil

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Répertoire national des Indicateurs du Genre : une soixantaine de points focaux issus des départements de la planification et des statistiques se familiarisent avec l'outil

Grand-Bassam- À l'initiative de l'Observatoire national de l'Équité et du Genre (ONEG), un atelier de formation et de prise en main de l'outil de collecte des indicateurs du répertoire national genre, se tient du 23 au 25 novembre 2022 à Grand-Bassam, à l'intention d'une soixantaine de participants issus des départements de la planification et des statistiques des ministères techniques et des structures d'exécution.


Cet atelier s'inscrit dans une démarche qui vise à doter la Côte d'Ivoire d'un outil de référence en matière de suivi-évaluation et de collecte des données sur le genre.


Pour la Secrétaire exécutive de l'ONEG, Kaba Yaya Fofana, par ailleurs Conseiller spécial du Premier Ministre en charge du Genre, cet atelier a pour objectif de familiariser ces points focaux avec l'utilisation du Répertoire national des Indicateurs du Genre de Côte d'Ivoire (RNIG) afin d'arriver à des résultats probants qui rendent visible la lutte pour la réduction de l'inégalité du genre en Côte d'Ivoire.


''Les enjeux et les défis sont énormes. Il nous faut arriver à une parité entre les hommes et les femmes pour édifier cette Côte d'Ivoire solidaire et prospère. C'est donc un outil national de référence que nous voulons produire'', a dit la Secrétaire exécutive de l'ONEG, à l'ouverture dudit atelier.


L'approche genre est un outil de développement, créateur de richesse au profit des populations, a-t-elle précisé. C'est pourquoi, elle a indiqué que le RNIG doit être mis en œuvre pour que les résultats obtenus par la Côte d'Ivoire pour améliorer son classement soient visibles.


Selon Mme Kaba Yaya Fofana, la Banque mondiale indique que si la Côte d'Ivoire arrive à réduire, de façon drastique, l'inégalité entre les hommes et les femmes, elle engrangerait entre 6 et 8 milliards de dollars par an qui lui permettraient de financer son Plan national de Développement (PND).


Durant trois jours, les participants vont s'imprégner du guide d'utilisation de l'outil de collecte, renseigner et tester le support de collecte. Et le protocole de collecte de données sur le genre sera validé à la fin des assises.

 

Créé en juillet 2019, l'ONEG a pour mission principale d'assurer la veille, l'alerte et l'anticipation en matière d'équité et d'égalité entre les hommes et les femmes.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ