x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 25 janvier 2023 | AIP

Un budget de 2,9 milliards FCFA pour le plan triennal 2023-2025 du développement communautaire de la Mine d’or d’Abgaou

© AIP Par DR
Richesses: mine d`or de la société Endeavour Mining à Agbaou
Photo: la mine d`or de la société Endeavour Mining à Agbaou

Divo (AIP) – Le cabinet de consultance chargé d’élaborer le Plan de développement local minier (PDLM) 2023-2025, pour le compte du Comité de développement local minier (CDLM) d’Agbaou, a remis officiellement son document final, mardi 24 janvier 2023, à la préfecture de Divo, avec un budget général de 2,9 milliards de francs CFA, pour le financement des projets de développement retenus en accord avec les populations bénéficiaires.


Le PDLM 2023-2025 de la mine d’or d’Agbaou, dans le département de Divo, a été remis au PDG de la mine, Jean Claude Diplo, et au président du CDLM d’Agbaou, Kouakou Assoman, préfet de région, préfet du département de Divo, en présence des chefs des cinq villages riverains de la mine.


La société minière d’Agbaou du groupe Allied Gold opère depuis une décennie dans la localité d’Agbaou. Son CDLM est à son quatrième plan triennal du genre avec ce dernier plan de développement communautaire. Ce plan triennal 2023-2025 est doté d’un budget de 2,9 milliards de francs CFA. Le précédent plan de 2020-2022 avait un budget de 2,6 milliards de francs CFA.


Le budget du PDLM d’Agbaou est financé prioritairement par les ressources du CDLM d’Agbaou, tirées de la fiscalité issue des revenus d’activités de la mine d’or d’Agbaou. L’apport de la société minière était de 1,6 milliard de francs CFA, soit plus de 75% du budget du précédent PDLM. Le reste du budget n’a pu être mobilisé par d’autres partenaires attendus.


Jean Claude Diplo a regretté que, pour le moment, ce ne soit que sa société qui mobilise sa part de financement pour les projets de développement des communautés riveraines de la mine. Il a lancé un appel aux autres partenaires pour mobiliser le maximum de financement au profit des projets des populations cibles.


Le préfet Kouakou Assoman a remercié les responsables de la mine d’or pour les efforts fournis au quotidien pour aider à améliorer les conditions de vie des populations riveraines de la mine. Il a regretté que les populations bénéficiaires n’aient pas souvent eu une bonne gestion des moyens mis à leur disposition, surtout celles ayant reçu des financements pour des Activités génératrices de revenus (AGR).


Le président du CDLM d’Agbaou a salué les grandes réalisations qui ont pu être faites par le CDLM ces dernières années, notamment la construction d’établissements scolaires, dont des collèges de proximité, la création d’un centre d’activités piscicoles, le financement d’une entreprise moderne d’entretien auto, initiées par des jeunes du département de Divo.


Les Comités de développement local minier (CDLM) sont une exigence de la loi sur les sociétés minières. Présidés par le préfet, ils regroupent des représentants des sociétés minières, des populations riveraines, de l’administration préfectorale, et de l’administration minière. Les CDLM aident au financement du développement des communautés riveraines des mines en exploitation.


(AIP)


jmk/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ