x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 25 janvier 2023 | Le Patriote

Interview- Ibrahim Kalil Konaté (PCO de la visite du Vice-Président dans le Hambol) : «Venons dire merci à Alassane Ouatara et communier avec notre fils Tiémoko Koné »

© Le Patriote Par DR
M. Ibrahim Kalil Konaté, Président du Conseil régional du Hambol et Président du Comité d’organisation

Le Vice-président de la république, Tiémoko Meyliet Koné, entame à partir de ce jeudi, une visite de travail dans sa région d’origine, la région du Hambol. Dans cette interview, Kalil Konaté, président du Conseil régional et chef d’orchestre de l’organisation, nous en situe les enjeux. 


Le Patriote : Le Vice-Président de la République effectue du 26 au 28 janvier une visite de travail dans le Hambol. En votre qualité de Président du Comité d’Organisation, pouvez-vous présenter les grandes articulations de cette visite ?


Kalil Konaté : Je vous remercie pour l’opportunité que vous nous donnez de nous exprimer sur cette importante visite dans notre région. Oui, en effet, la deuxième personnalité de l’Etat de Côte d’Ivoire sera dans les départements de Dabakala, Niakara et terminera par Katiola, notre capitale régionale. Le Vice-Président sera accueilli par ses parents et sera certainement accompagné de certains membres du Gouvernement, particulièrement le Ministre des Equipements et de l’Entretien Routier, puisqu’il vient les mais très chargées et, croyez-moi, l’expression a bien sa place lors de cette visite de travail.


L.P. : Comment les populations ont accueilli la nouvelle de la présence du Vice-Président sur ses terres ?


K.K. : bien entendu, avec beaucoup d’enthousiasme, car depuis sa nomination, en avril 2022, notre frère n’a pas eu le temps de venir communier avec l’ensemble de ses parents compte tenu de l’agenda national. Les populations sont donc impatientes de recevoir leur fils, leur père, leur aîné et grande est leur joie de savoir qu’il sera dans chacun des trois départements qui composent le Hambol.


L.P. : L’enjeu de cette visite, reste certainement la mobilisation autour de l’évènement. Qu’est ce qui a été fait à ce niveau ?


K.K. : Oui, effectivement, personne ne veut se faire conter l’évènement et cela nous impose de déployer de gros moyens logistiques à toutes les étapes, surtout le samedi 28. Mais, rassurez-vous nous sommes à l’ouvrage pour offrir une visite mémorable et pour maintenir et assurer la sécurité de tous. Voyez-vous, pour tout dire, cette visite de travail est pour les populations Tagbanas, Djiminis et Djamala et bien entendu tous ceux qui vivent dans notre région, une occasion de manifester notre reconnaissance renouvelée à l’endroit du Président Alassane Ouattara et de son Gouvernement. Et l’occasion est doublement belle car la personnalité qui représente le Chef de l’Etat, est issue de notre région, quel bonheur ! En tout état de cause, ce sont plus de quinze mille personnes que nous attendons. 


L.P. : Il nous revient qu’il est prévu ce samedi une journée d’hommage au Président de la République. Pourquoi une journée d’hommage au Chef de l’Etat ? 


K.K. : J’aime le répéter et je ne crois pas exagérer, si nous voulons appliquer avec rigueur les principes qui découlent de la reconnaissance, les populations des trois départements de la région du Hambol devraient se donner des occasions de toujours magnifier le Président de la République et son Gouvernement. En effet, si je veux répondre avec exactitude à cette question, il vous faudra ne publier que mon interview dans votre journal le jour de la parution et aucun autre article ! cela pour vous dire que les choses concrètes faites sont nombreuses ! Et cela, dans tous les secteurs clés. Regardez : après la réhabilitation de la A3 de Bouake à Ferké, pour un investissement de plus de 147 milliards, à l’occasion de cette présente visite, le Vice-Président vient pour lancer les travaux de bitumage des axes Dabakala-Satama Sokoro, et Niakara- Tortiya ! qui l’aurait cru ? vous savez que pendant longtemps il y’a eu l’exploitation des minerais de la petite ville de Tortiya, des richesses importantes sont parties du sous-sol de cette ville mais, elle n’a pas bénéficié d’un certain nombre d’ouvrages à cette époque et voilà, au moment où nous ne pouvions l’imaginer, le Président nous donne plus de 50 km de bitume pour nous permettre de rallier Tortiya à partir de Niakara en 25 minutes, comme nous le faisons aujourd’hui entre Katiola et Niakara en 35 minutes contre 4 heures il y’a pas longtemps avant la réhabilitation. Si on pose cette question à un habitant de Tortiya, qui parcourt les 50 km en 2h30 aujourd’hui, imaginez ce que sera sa réponse ! regardez du côté de Tafiré-Kong, tout ça au cours de trois dernières années. 


Faites un tour aujourd’hui du côté de Boniérédougou jusqu’à Foumbolo en passant par Niemené, vous comprendrez notre joie d’accueillir toute personnalité envoyée par le Président de la République. Le tronçon Dabakala-Kong est en cours de bitumage, celui de Bouaké-Satama Sokoro- Satama Sokoura- Bassawa est aussi en cours de bitumage. 


Je note tout simplement que toutes les promesses faites par le Président de la République lors de la visite d’Etat en novembre 2019 sont en cours de réalisation. Selon vous quelle devrait être notre attitude en de telles circonstances ?

En termes précis, notre région a bénéficié de 75,3 milliards d’investissements dans le secteur de l’électricité, ce qui a fait que nous sommes aujourd’hui à plus de 95% de taux d’électrification en 2023 quand on sait que ce taux pour cette partie de la Côte d’Ivoire était de 13,75% vérifiable s’il vous plait, avec 48 sur 349 localités au niveau régional, quand les départements de Dabakala étaient à moins de 5% de taux d’électrification et celui de Niakara à moins de 7%.


Je ne vous dirai pas non plus que tout est réalisé, mais vous conviendrez avec moi, qu’avoir ces résultats en 12 ans relève de l’extraordinaire, je pèse mes mots comparativement à ce qui a été fait en 51 ans. Et cette visite de travail est une occasion pour nous de demander à nouveau mais de dire merci et encore merci. Le problème de notre région reste l’accès à l’eau potable. Des projets sont en cours par l’ONEP mais nous allons profiter de cette opportunité que nous offre la République pour demander que soit mis en œuvre un plan stratégique pour l’accès des populations urbaines et rurales à l’eau ainsi que l’amélioration des plateaux techniques de nos hôpitaux et centres de santé. 

 

L.P. : Quelle sera la particularité de cet autre hommage que le Hambol veut rendre au Président de la République ?


K.K. : Cette cérémonie d’hommage sera consacrée à dire merci au Chef de l’Etat. Merci, d’abord pour les lancement effectif des travaux de bitumage des axes Niakara-Tortiya, Dabakala-Satama Sokoro, merci pour les travaux de bitumage des axes Bouaké-Satama Sokoro-Satama Sokoura-Bassawa, merci pour le bitumage de l’axe Boniérédougou-Niemené-Foumbolo, merci pour les travaux de bitumage de l’axe Dabakala-Kong mais aussi merci pour avoir fait de notre fils, ce haut commis de l’Etat, la deuxième personnalité de l’Etat de Côte d’Ivoire. Comprenez donc notre joie !


L.P. : A quelques heures de cette tournée, au plan organisationnel, peut-on dire que tout est prêt ?

Tout est fin prêt ! Nous aurons cet après-midi une réunion pour passer en revue toutes les commissions et cela sous la supervision du Ministre Ally Coulibaly.


L.P. : Avez-vous un appel à lancer aux populations du Hambol


K.K. : Une seule phrase : venons dire merci à ce grand bâtisseur qu’est le Président Alassane Ouattara et communier avec notre fils, le Vice-Président, parce que l’amélioration des conditions de vie des populations est factuelle.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ