Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3025 du 3/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

Réconciliation et relance économique / Rencontre avec Alain Dogou, Tiémoko Meyliet et la police économique
Publié le lundi 3 fevrier 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Hamed Bakayoko mobilise acteurs politiques et économiques pour l’émergence 2020
Le premier était ministre de la défense dans le dernier gouvernement de l’ex-président Laurent Gbagbo et est rentré d’exil le samedi 25 janvier 2014. Quant au second, il est Gouverneur de la BCEAO et a été choisi à ce poste sur proposition du président Alassane Ouattara après la crise postélectorale. Alain Dogou et Koné Meylet Tiémoko ont été récemment reçus successivement en audience par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko à son cabinet au Plateau. Rien n’a filtré à l’issue de ses deux audiences, mais l’on peut noter que le premier à s’entretenir avec le ministre a été, le Gouverneur Meyliet. Il était accompagné du Directeur général sortant de l’Organisation Régionale Africaine de Communication par Satellite (Rascom), James Kalembé pendant que l’ex-collaborateur de Laurent Gbagbo était lui, accompagné de Firmin Krékré et de Gervais Coulibaly respectivement, ex-Secrétaire général de l’Agence Nationale de la Stratégie et de l’Intelligence ( Ansi) et président du Cap-Udd.

Hamed Bakayoko aux agents de la Police économique : « Vous avez un rôle essentiel pour l’émergence de la Côte d’Ivoire»

Après sa concertation avec les deux acteurs politiques et économiques suscités, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité s’est rendu le week-end dernier aux festivités du repas de corps, organisé par la Direction de la police économique. Là, Hamed Bakayoko a invité ses hommes à redoubler d’efforts pour préserver les acquis de 2013 et à s’engager pour relever les défis à venir. «Dans un pays qui se veut émergent, la Police économique a un rôle essentiel. C’est pourquoi je vous encourage à poursuivre les efforts consentis en 2013 pour le redressement de notre économie. Aujourd’hui l’image de la Police ivoirienne est bonne et vous devez garder le cap par le travail et le respect du citoyen », a invité le ministre d’Etat. Relativement au bilan 2013 de son équipe, le commissaire Namory Timité, Directeur de la Police Economique s’est félicité des résultats obtenus et, a rassuré la tutelle de l’engagement de la Police Economique à traquer tous les fossoyeurs de l’économie nationale. «Au cours de l’année 2013, la DPEF a reçu 1832 dossiers dont 1298 ont été élucidés et transmis au Parquet soit un taux de réalisation de 70,85%. Le préjudice global des infractions s’élève à 66 800 555 337 FCFA dont 27 474 608 631 FCFA pour ce qui concerne le préjudice à l’Etat de Côte d’Ivoire. 257 personnes ont été déférées devant les tribunaux », a dévoilé le commissaire Timité.
L.Barro avec sercom Memis

Comment

 Commentaires



Comment