Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un après son classement au patrimoine mondial de l’UNESCO, le gouvernement lance les travaux de réhabilitation de la ville historique de Grand-Bassam
Publié le jeudi 30 octobre 2014  |  Ministères
Un
© Autre presse par DR
Un monument de la ville de Grand-Bassam
Comment




Le Premier ministre, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget a présidé ce mercredi 29 octobre, le lancement officiel des travaux de restauration de la ville historique de Grand-Bassam inscrite depuis le 29 juin 2013 au patrimoine mondial de l’UNESCO. La cérémonie qui a réuni outre des membres du gouvernement, des représentants d’organisations internationales et les populations de la première capitale ivoirienne a été le lieu pour le Chef du gouvernement de rappeler que « nous nous devons de protéger, plus que jamais, la ville historique de Grand-Bassam pour que se perpétue cette expérience culturelle unique dans notre pays ».

Pour le Premier ministre, les travaux de réhabilitation dont les études ont été confiées à un cabinet d’architectes locaux sont le signe de ce que le Gouvernement entend jouer pleinement sa part dans les activités de mise à niveau de ce site « beau mais fragile ».

Il s’agit en définitive pour le Gouvernement qui entend ainsi marquer sa volonté de la défense et de la préservation du patrimoine national, aujourd’hui mondial, de tirer ce site culturel vers le haut pour en faire une vitrine de la richesse et de la diversité culturelle du pays, a insisté le patron de la Primature.

Car, a assuré Daniel Kablan Duncan, « aucun développement n’est possible sans la culture », qui ajoutera-t-il, sert de pont entre les hommes et est lieu de l’affirmation des valeurs humaines pour «une vie communautaire toujours plus heureuse».

Au vu de l’importance que revêt la préservation de ce site historique de Grand-Bassam, le Chef du gouvernement a invité les populations d Grand-Bassam à dénoncer toute atteinte à ce patrimoine, indiquant que des investissements seront programmés pour faire de la première capitale, un lieu de référence de l’économie culturelle et touristique nationale.

Partageant cette vision du Premier ministre, le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, saluant la « parfaite synergie » entre les actions culturelles et touristiques, a soutenu qu’une fois restaurée, la ville historique de Grand-Bassam sera l’une des destinations touristiques les plus célèbres à l’échelle internationale.

Il a réitéré le ferme engagement de l’Etat à œuvrer à l’ouverture de l’embouchure de la Comoé dont la fermeture est une menace pour le patrimoine protégé.

Pour sa part, le maire de Grand-Bassam, Georges-Philipe Ezaley a plaidé pour que l’Etat dote cette ville d’un statut particulier soutenu par des ressources budgétaires spéciales pour lui permettre de jouer efficacement son rôle de « patrimoine commun des ivoiriens avant d’être patrimoine mondial de l’UNESCO. »
Outre cet appel au gouvernement, le maire de Grand-Bassam a interpellé ses administrés afin qu’ils s’approprient le caractère de patrimoine mondial de leur cité dans leur comportement de tous les jours pour aider à sa préservation et à sa notoriété.

En direction des visiteurs de la cité balnéaire, Georges-Philipe Ezaley a lancé un message pour l’adoption d’un comportement citoyen de respect de l’environnement et des questions de salubrité et de sécurité à l’occasion de leur séjour sur le territoire de la ville historique.
Au cours de cette cérémonie, les comités locaux de gestion de la ville, d’attribution du permis de construire et le comité des ambassadeurs de la ville historique ont été présentés. Pour le premier, il s’agit de l’organe de gestion quotidienne de la ville historique.

Quant au deuxième comité, il statue sur la délivrance du permis de construire qui reste soumis dans la ville historique à des conditionnalités qui doivent en préserver le caractère spécial.
De son côté, le troisième comité, composé de célébrités telles que l’écrivain Bernard Dadié, les artistes Meiway, Magic System et Dobet Gnahoré et le footballeur Gervinho, est chargé de faire la promotion de la ville historique de Grand-Bassam dans le monde entier.
Commentaires


Comment