Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Interview: Le Président des Experts Comptables``dans les années à venir l’Ordre sera l’une des organisations professionnelles les plus respectées en Côte d’Ivoire``
Publié le mercredi 18 mars 2015  |  Abidjan.net
Interview
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Interview du Président des Experts Comptables de Côte d`Ivoire
Mercredi 18 Mars 2015 . Abidjan. Elu à la tête de l`ordre experts comptables de Côte d`Ivoire depuis décembre dernier, Flan Oulaï a accordé une interview à la rédaction d`Abidjan.net.
Comment




Elu à la tête de l’ordre experts comptables de Côte d’Ivoire depuis décembre dernier, Flan Oulaï a accordé une interview à la rédaction d’Abidjan.net. Le président de l’ordre experts comptables lève un coin de voile sur ses ambitions et annonce la prochaine assemblée Générale de l’ordre

Abidjan.net: Le 18 décembre dernier s’est tenu l’Assemblée Générale élective de l’Ordre des Experts Comptables de Côte d’Ivoire et la liste que vous conduisiez a remporté ces élections, depuis lors comment se porte l’Ordre des Experts Comptables ?

M. Flan Oulaï: Comme vous l’avez rappelé, les élections ont bel et bien eu lieu le 18 décembre 2014, il s’agissait d’élire une liste et la liste Unité, Expérience et Action pour un Ordre Créateur de Croissance que je conduisais a eu l’honneur d’être élue. J’ai eu l’honneur de bénéficier de la confiance de l’ensemble des membres du conseil et depuis ce jour j’ai été désigné comme nouveau Président de l’Ordre des Experts Comptables de Côte d’Ivoire. Après quoi, sous l’égide du Commissaire du gouvernement, nous avons tenu une réunion de passation de charges, qui a eu lieu le 13 janvier 2015.


Abidjan.net: Depuis le 13 janvier, des activités ont été menées, notamment le petit déjeuner sur l’annexe fiscale, la réunion du CPPC au Togo, est ce que vous pouvez revenir sur ces actions là… ?


M. Flan Oulaï: Nous avons organisé un petit déjeuner débat qui a été animé par la Direction générale des Impôts, au cours duquel les Experts Comptables ont appris et eu connaissance de toutes les innovations qui ont été apportées aux dispositions fiscales qui existaient en 2014.
A côté de cela, nous avons également participé au cours du mois passé, à la réunion du conseil permanent de la profession comptable (CPPC) qui a été organisée à Lomé. Au cours de cette réunion, des décisions importantes ont été prises. La première a été de faire en sorte que les normes d’exercice professionnelle ISA, les normes de l’IFAC soient appliquées dans la sous région. Nous avons aussi travaillé sur la directive relative à la libre circulation des personnes et des biens, en parlant notamment des Experts Comptables. L’idée étant que l’application soit réciproque et si nous devons accepter des confrères venant d’autres pays, il faudrait également que les ivoiriens soient acceptés dans d’autres pays.

Abidjan.net: L’Ordre des Experts Comptables organise dans les prochains jours une assemblée générale, quelles en seront les grandes articulations et les enjeux ?

M. Flan Oulaï: L’Assemblée Générale aura lieu le 26 mars 2015. C’est la première assemblée qu’organisera le nouveau Conseil, elle aura deux grands volets. Le premier sera présenté par le Conseil sortant. Il s’agit donc de présenter le rapport moral et financier de la gestion précédente.
Le deuxième volet c’est la présentation du budget d’activité 2015, que le nouveau Conseil va présenter aux Experts Comptables. C’est un budget que nous avons voulu ambitieux. Parce que si nous voulons un ordre fort, il faut que les actions que nous menons soient financées.

Abidjan.net: Dans le cadre de vos activités, vous avez eu des rencontres récemment avec des institutions ou de hautes personnalités ivoiriennes, est-ce qu’on peut avoir une idée des fruits de ces différents échanges?

Nous avons notamment rencontré la Chambre des Comptes de la Cour Suprême. Nous avons convenu avec le Président de la Chambres des Comptes de mettre en place un comité de travail qui doit réfléchir sur les opportunités qui existent afin que les Experts Comptables assistent la Chambre des Comptes dans la révision et le contrôle des sociétés et des institutions publiques dont ils ont la charge.
Nous avons également rencontré le Directeur Général de la Bourse des Valeurs (BRVM), et nous avons convenu que l’Expert Comptable peut apporter énormément dans le développement du marché financier en Côte d’Ivoire. Le DG de la BRVM nous a sollicités pour que nous l’accompagnions à Londres(Royaume-Uni), où une journée portes ouvertes sur la BRVM d’Abidjan sera organisée et il s’agira pour l’Ordre des Experts Comptables de présenter l’ensemble des mesures de contrôle que nous faisons afin que les comptes soient fiables.
A cela il faut ajouter que nous avons aussi rencontré le Consul de France pour répondre à une préoccupation de nos confrères. A cette liste s’ajoute le Conseiller Technique du Conseil National de la Comptabilité avec qui nous avons discuté de nos rapports.
L’objectif de ces rencontres est de faire la promotion de l’Ordre des Experts Comptables auprès des décideurs, faire en sorte que nous soyons les sentinelles de l’économie ivoirienne. Ça veut dire que nous devons assurer la veille nécessaire pour que la transparence et bonne gouvernance qui sont les orientations clés des autorités actuelles soient assurées, et que l’investisseur étranger soit rassuré lorsqu’il décide de venir investir en Côte d’Ivoire.

Abidjan.net: En définitive, avez-vous un appel à lancer avant la tenue de votre Assemblée Générale ?


M. Flan Oulaï: Je demanderai à tous les confrères Experts-Comptables de continuer de faire confiance au Conseil qu’ils ont élu. Les objectifs que nous nous sommes assignés, nous nous engageons à les mener à bout, afin que dans les années à venir l’Ordre soit l’une des organisations professionnelles les plus respectées en Côte d’Ivoire.
Les chiffres doivent être fiables, et la fiabilité est assurée par les Experts Comptables qui valident d’abord ces comptes. Les autorités en sont conscientes, au point où chaque fois qu’il y a un changement de régime, le régime nous fait appel, cela parce que nous avons notre indépendance, parce qu’elles nous font confiance. Afin de conserver cette confiance et d’améliorer la qualité de nos travaux, nous avons engagé de grandes actions de formation au cours de ce premier trimestre.
Cette semaine, nous avons débuté les travaux de formation de formateurs sur le SYSCOA révisé, et sur d’autres sujets. Faites-nous confiance, car des actions vont être faites pour que l’Ordre des Experts-Comptables devienne un Ordre fort.

Réalisée par Didier Assoumou, assistant Job Attéméné
Commentaires


Comment