Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Procès de l’assassinat de Guéï: les exceptions de la défense font suspendre l’audience
Publié le lundi 25 janvier 2016  |  APA
Ouverture
© AFP par SIA KAMBOU
Ouverture du procès de l’assassinat du général Guéï
Jeudi 17 décembre 2015. Abidjan. Dix-neuf personnes dont le général Dogbo Blé, un ex-homme fort du régime de Laurent Gbagbo, et Anselme Séka Yapo (photo), ancien responsable de la sécurité rapprochée de Simone Gbagbo, comparaissaient devant le tribunal militaire pour assassinat et complicité d’assassinat du général Robert Guéï, ex-chef de la junte en Côte d’Ivoire.
Comment




Le Tribunal militaire d’Abidjan a suspendu, lundi, à la mi-journée, l’audience du procès de l’assassinat du Général Robert Guéï pour statuer ’’sur les exceptions soulevées" par la défense.

"L’audience reprendra à 14 h (heures locales et GMT)" a précisé le président du Tribunal, Tahirou Dembélé.Les avocats de la défense ont soulevé quatre exceptions portant sur ’’ la prescription de l’action publique, amnistie, saisine et composition’’ du tribunal militaire visant à " déclarer éteinte l’action publique".

La défense des parties civiles et le parquet militaire ont battu en brèches ces exceptions en réclamant leur "rejet". Après des débats de deux heures entre la défense, les avocats des parties civiles et le parquet, le tribunal a suspendu l’audience.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment