Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Groupe Consultatif PND 2016-2020 : Kaba Nialé mobilise le secteur privé
Publié le lundi 9 mai 2016  |  Abidjan.net
Groupe
© Abidjan.net par Atapointe
Groupe Consultatif PND 2016-2020 : Kaba Nialé mobilise le secteur privé
En prélude au Groupe Consultatif Plan National de Développement (GC-PND 2016-2020), prévu du 17 au 18 mai prochain à Paris, la ministre du Plan et du Développement, Nialé KABA a rencontré le secteur privé ivoirien.
Comment




En prélude au Groupe Consultatif Plan National de Développement (GC-PND 2016-2020), prévu du 17 au 18 mai prochain à Paris, la ministre du Plan et du Développement, Nialé KABA a rencontré le secteur privé ivoirien. Cette rencontre qui s’inscrit dans le programme de mobilisation de tous les partenaires nationaux en vue de leur participation effective à ce rendez-vous important pour le pays, a permis à la ministre et à ses collaborateurs d’entretenir les acteurs du secteur privé sur les formalités d’organisation de ce GCPND.

La ministre du Plan et du Développement a informé le secteur privé que la journée du 18 mai lui sera consacrée. Elle a appelé à une convergence d’action entre l’Etat et le secteur privé pour garantir le succès du GC-PND 2016-2020. Selon Kaba Nialé, 30% des inscrits au GC-PND des 17 et 18 mai prochain sont constitués de Financiers et Banquiers.

Le Directeur général du Plan, Diaby Lanciné a indiqué que toutes les informations relatives au GC-PND 2016-2020 sont disponibles sur le portail www.gcpnd.gouv.ci. Encourageant par ailleurs tous les acteurs du secteur privé à participer au GC-PND qui selon lui est une réelle opportunité d’affaire.

Intervenant au nom du secteur privé national, le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean Kacou Diagou a appelé ses pairs á une mobilisation autour du GC-PND 2016-2020. Il a en outre expliqué que le secteur privé ivoirien a pris « une part active » dans l’élaboration du Plan National de Développement 2016-2020. Il a engagé le secteur privé ivoirien à financer 60 à 70% des parts réservées au secteur privé en général dans le financement du PND 2016-2020.

Face à la presse jeudi, la ministre du Plan et du Développement indiquait que le Plan National de Développement (PND) 2016-2020 s’attèlerait à accélérer la marche vers le but visé en 2020, à savoir l’émergence de la Côte d’Ivoire. Kaba Niale est revenue sur le PND 2012-2015 qui devait poser les fondements de l’émergence. Avec la mise en œuvre du premier Plan, la Côte d’Ivoire a enregistré des progrès rapides grâce aux nombreuses réformes relatives à la réorganisation de l’Administration, à la restructuration de l’Armée et au redéploiement des services de sécurité publique sur l’ensemble du territoire, a dit la ministre.

Kaba Nialé a expliqué que le PND 2012-2015 a permis à la Côte d’Ivoire de devenir l’une des économies les plus dynamiques d’Afrique Subsaharienne, voire du monde avec une croissance moyenne annuelle de 9,4% sur la période 2012-2015. Selon la ministre, cette croissance a été tirée par la production agricole, les investissements publics et privés et les services bénéficiant notamment de la montée d’une classe moyenne urbaine. Ces performances économiques se sont traduites par un accroissement de plus de 25% du revenu réel par habitant dans un contexte d’inflation maitrisée en dessous de la norme communautaire de 3%.

La ministre a salué l’action du secteur privé dans la mise en œuvre du précédent PND. Il a fortement contribué à sa mise en œuvre à travers notamment les investissements massifs dans les secteurs énergies et miniers (mine de TONGON), les explorations pétrolière et gazière, ainsi que la mise en place de plusieurs unités de transformation dans les secteurs du café, du cacao et de la noix de cajou. Sur la période 2012-2014, l’investissement du secteur privé s’élève à 4 669 milliards de FCFA contre une prévision de 3 946 milliards de FCFA, soit un taux d’exécution de 118,3%. Avec ce résultat, le secteur privé confirme son rôle de moteur de la croissance économique.

Le PND 2016-2020 projette un taux de croissance de 9,8% en 2016, 8,9% en 2017, 8,8% en 2018 ; 8,3% en 2019 et 8% en 2020. Le volume des actions du PND 2016-2020 est chiffré à 30 000 milliards FCFA (50 milliards de dollars) dont près de 11 300 milliards pour le gouvernement et environ 18 700 milliards représentent le financement attendu du secteur privé.

Elisée B.
Commentaires


Comment