Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Face aux effectifs pléthoriques, Guillaume Soro préconise la création d’un second lycée à Ferkessédougou
Publié le mardi 1 novembre 2016  |  AIP
Le
© Abidjan.net par Atapointe
Le Président Equato-Guinéen Obiang Nguema Mbasogo reçoit Guillaume Soro
Jeudi 5 Février 2015. Palais Présidentiel de Bata. Le Président de la République Equato-guinéen Obiang Nguema Mbasogo a accordé une audience à Guillaume Soro, Président de l`assemblée nationale.
Comment


Le président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro, préconise la création d’un second lycée à Ferkessédougou, en vue de désengorger l’unique Lycée moderne du département qui éprouve de "sérieuses" difficultés avec une population scolaire constamment en hausse.

"Le proviseur a fait un état des lieux. Un état sérieux que nous devons prendre en compte. Quand j’ai entendu les effectifs dans les classes, ils sont 125 en Sixième. C’est un problème. Il est bon, justement, que nous puissions nous pencher là-dessus", a dit Guillaume Soro, samedi, à l’occasion de la cérémonie de remise de tables-bancs au Lycée moderne de Ferké qui compte 6500 élèves.

Face à cette situation, Guillaume Soro a souhaité une réunion des cadres de la région. Selon le proviseur de l’établissement, M. Gnonogo Désiré Alala, cette situation pose de réels besoins en ressources humaines, soit 43 professeurs, des éducateurs, des inspecteurs d’éducation et d’orientation. En plus des besoins en infrastructures (tables-bancs, bureaux d’enseignants), des problèmes récurrents d’électricité, de manque de salles de classe, etc.

En plus des 125 élèves par classe en Sixième et 105 par classe en Troisième, s’ajoute le problème de paiement de 988 heures supplémentaires en raison de 1,380 million de francs CFA supportés par les cotisations exceptionnelles des parents, a regretté le proviseur.

M. Guillaume Soro a fait don de 400 tables-bancs au Lycée et en a promis mille autres à la direction régionale de l’éducation nationale (DREN) de Ferkessédougou. Le chef du Parlement ivoirien est le député de Ferkessédougou, rappelle-t-on.


ti/kkf/cmas
Commentaires


Comment