Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Environnement : l’UFHB abrite la journée universitaire des objectifs de développement durable
Publié le vendredi 3 novembre 2017  |  Abidjan.net
Environnement
© Abidjan.net par JOB
Environnement : l’UFHB abrite la journée universitaire des objectifs de développement durable
Mardi 31 octobre 2017. Abidjan. Sous le parrainage de Mme Anne Ouloto, Ministre de la Salubrité, de l’environnement et du développement durable (MINSEDD), la Direction générale de l’environnement en collaboration avec le REVILA (Réseau estudiantin pour la valorisation de l’intellect et du leadership en Afrique) a organisé, à l’Amphithéâtre A du District de l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB), la Journée universitaire des objectifs de développement durable (JU-ODD 2017).
Comment


Sous le parrainage de Mme Anne Ouloto, Ministre de la Salubrité, de l’environnement et du développement durable (MINSEDD), la Direction générale de l’environnement en collaboration avec le REVILA (Réseau estudiantin pour la valorisation de l’intellect et du leadership en Afrique) a organisé le mardi 31 octobre 2017, à l’Amphithéâtre A du District de l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB), la Journée universitaire des objectifs de développement durable (JU-ODD 2017).

Cette journée, qui s’inscrit dans le cadre de la promotion et l’appropriation par les étudiants des objectifs de développement durable, outils de mise en œuvre de l’agenda post 2015 défini par les Nations Unies en septembre 2015 à New York et adopté par le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, s’est déroulée en présence du DG de l’Environnement, Dr Gustave Aboua et du Vice-président de l’UFHB, Prof Affian. K.

Après la cérémonie officielle, deux panels ont meublé le programme de la JU-ODD 2017, à savoir, « Atteinte des objectifs de développement durable en Côte d’Ivoire : quelle contribution de l’étudiant ? » Et, « Participation de la Côte d’Ivoire à la COP 23 Bonn (Allemagne) : enjeux, défis et perspectives ? »
A ce rendez-vous universitaire des ODD, marqué par une forte affluence d’étudiants, Dr Gustave Aboua, représentant la ministre Anne Ouloto, a indiqué que parmi les ODD, l’ODD 16 parle de paix et les étudiants aussi se sont engagés dans la trêve sociale voulue par le Premier ministre Amadou Gon. Selon lui, les étudiants se disent d’accord pour la paix, pour le développement durable, en témoigne leur mobilisation massive de ce jour, preuve de leur appropriation des valeurs de paix, de développement, de cohésion pour la Côte d’Ivoire. Par ailleurs, Dr Gustave Aboua a expliqué qu’il existe un lien étroit entre les ODD et la COP 23.

« Il y a l’ODD 13 parmi les 17 qui est entièrement consacré au changement climatique. On va parler de changement climatique à travers l’ODD 13 et quelles sont les actions initiées par la Côte d’Ivoire ? Pour non seulement participer à la conférence, mais discuter des enjeux, retombés et défis liés à la participation de la Côte d’Ivoire à cette COP 23 qui va se dérouler du 6 au 23 novembre Bonn » a-t-il confié.
Outre le représentant du MINSEDD, le Prof Affian. K, au nom du Président de l’université hot de cette manifestation, a confirmé que la Journée universitaire des ODD est une thématique qui intéresse l’UFHB. Il a révélé qu’en 2025, la population mondiale passera à 10 milliards d’habitants, il y a donc un enjeu de 4 milliards de personnes à loger et à nourrir. Selon lui, plus de 800 millions de personnes ne mangent pas à leur faim, cela est le résultat de la multiplication des catastrophes naturelles et industrielles qui touchent l’air, l’eau et la forêt. Il y a donc nécessité aux dires du Prof Affaian. K, de concilier progrès économique et développement durable.

Quant à M. Jean Rock Dago, Secrétaire général du REVILA et PCO de la JU-ODD 2017, après avoir remercié le MINSEDD pour le soutien dans l’organisation de cette activité, ainsi que tous les participants, il a souligné essentiellement qu’il a été question de créer un cadre où les universitaires, chercheurs, organisations de la société civile, leaders d’opinions et experts en questions des ODD, conjuguent leurs efforts pour s’interroger sur les enjeux des objectifs de développement durable.

JOB
Commentaires


Comment