Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Assises d’Abidjan: Jean Noël Abéhi fait des révélations
Publié le lundi 8 janvier 2018  |  Fraternité Matin
Ouverture
© AFP par SIA KAMBOU
Ouverture du procès des Commandants Jean-Noël Abéhi et Anselme Séka
Jeudi 4 Juin 2015. Abidjan. Ouverture à la salle de conférence de l’état-major des Armées au Plateau, du procès des Commandants Jean-Noël Abéhi et Anselme Séka, deux ex-chefs militaires sous l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.
Comment


Mieux, l’ex-patron du Groupement d’escadron blindé (Geb) a fait des révélations. « C’est à l’initiative de l’ex-ministre Katina Koné que les militaires se sont organisés. Un jour, le lieutenant-colonel Katé Gnontoa nous a réunis et a demandé que chaque militaire fasse le point de ses hommes et de son armement. Il a dit qu’il envisageait une solution militaire pour notre retour en Côte d’Ivoire », a-t-il livré. Poursuivant, il a ajouté que le groupe s’appelait « le mouvement du grand ouest ».

Ce groupe devrait avoir pour base la ville de San Pedro. « Sa mission, créer le désarroi dans cette région de la Côte d’Ivoire… Quatorze groupes étaient constitués pour l’assaut final », a-t-il précisé. « Moi j’ai refusé de m’associer à cette opération. J’étais devenu l’homme à abattre », a indiqué l’ancien aide de camp du ministre Lida Kouassi.

Pour confirmer son désaccord, Jean Noël Abéhi a réalisé une « contre-vidéo qui avait pour but de créer le flou dans l’esprit de la communauté internationale afin qu’elle se saisisse du dossier ivoirien ». « Je n’ai jamais voulu faire un coup d’état contre les autorités actuelles. Je n’ai jamais voulu me dédire de mon serment de gendarme. C’est Katé Gnontoa qui a réuni des militaires pendant notre exil pour déstabiliser le régime d’Abidjan… », a-t-il insisté.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment