Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le Conseil coton-anacarde offre du matériel à des pépiniéristes privés
Publié le samedi 20 janvier 2018  |  AIP
Dr
© Autre presse par DR
Dr Adama COULIBALY, Directeur Général du Conseil Coton Anacarde et commissaire Général du SIETTA 2016
Comment


Abidjan - Le Conseil du coton et de l’anacarde a remis, vendredi à Abidjan, du matériel végétal à haut rendement à quelque 18 pépiniéristes privés en cours d’installation dans des zones de production d’anacarde, pour, dit-on, rendre opérationnelles les pépinières de cette culture de rente.

Le matériel végétal, réceptionné par les bénéficiaires formés aux techniques de conduite et de gestion des pépinières, comprend, entre autres, des kits d’installation, d’irrigation et des produits phytosanitaires.

Auparavant, les deux entités ont procédé à une signature de convention dans le cadre de la poursuite du projet d’amélioration variétale de l’anacardier afin de contribuer à l’intensification de la cajou-culture en Côte d’Ivoire.

Le directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde, le Dr Adama Coulibaly, a expliqué que cet acte vise à soutenir le développement durable de la filière anacarde. Il a invité les bénéficiaires à s’approprier ce matériel et à en faire un bon usage.

"Nous sommes très heureux de recevoir cet important don qui va améliorer les rendement de notre production. Vous pouvez compter sur nous pour relever ce défi", a assuré le porte-parole des pépiniéristes, Kassoum Koné, originaire de la région de la Bagoué.

La culture de l’anacarde s’est développée suite à la demande croissante de la noix de cajou sur le marché international. Cette opportunité a ainsi favorisé l’accroissement de la production ivoirienne qui est passée à plus de 700.000 T en 2015, faisant ainsi du pays, le premier producteur mondial de noix de cajou.

tg/gak/kp
Commentaires


Comment