Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La ministre Anne Ouloto satisfaite de l’opération « Grand ménage » à Toulépleu

Publié le lundi 6 aout 2018  |  AIP
Salubrité:
© Ministères par DR
Salubrité: 18ème édition de l’opération Grand ménage à Touleupleu
Samedi 4 Août 2016. La ville de Toulepleu a accueilli la caravane de l’operation de salubrité baptisée Grand Ménage.


Toulépleu, 06 août (AIP) - La ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, a exprimé, samedi, à la place Alassane Ouattara de Toulépleu, sa satisfaction devant le succès de l’opération « Grand ménage » dans le département, à l’occasion de la 18ème édition de la campagne, en présence de diverses couches socio-professionnelles.

« Toulépleu est la deuxième localité à réussir le pari de la salubrité sans grands moyens, après la localité de Bonoua », a déclaré la ministre Anne Ouloto ». Elle a félicité le maire Denis Kah zion, les autorités administratives, coutumières, les femmes et les jeunes de la localité pour leur mobilisation en « cette période pour exécuter les travaux ».

Pour encourager les populations dans cette dynamique, Anne oulotto leur a offert des matériels constitués entre autres de brouettes, bottes, limes, machettes, gans, râteaux, pioches, pelles, d’un montant de 25 560 000 francs CFA. Elle a fait ce geste en présence notamment du chef de canton central, Alain Jérôme Guidy.

Le porte-parole des populations, Charly Gnahan Muller, a rassuré la ministre de leur détermination à relever le défi de l’assainissement dans le département de Toulépleu. Il a fait savoir que l’opération bénéficie du concours de toutes les couches socio-professionnelles de la localité, particulièrement des jeunes et des femmes.

L’assainissement du cadre de vie consiste au curage des caniveaux, au balayage des grands artères de la ville, au désherbage, a expliqué Charly Muller. Ces actions sont menées en collaboration avec l’Office national d’assainissement et de drainage (ONAD), et l’équipe municipale qui identifie préalablement les sites insalubres, a renchéri M. Gnahan.

(AIP)

snm/ra/tad/fmo
Commentaires


Comment