Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Mobilisation de l’épargne - Moussa Sanogo appelle les banques à créer des produits adaptés, moins fiscalisés, mieux rémunérés

Publié le vendredi 2 novembre 2018  |  Minutes Eco
Cérémonie
© Abidjan.net par Serge T.
Cérémonie d`ouverture de la première édition du Salon de l`Epargne de l`Investissement et du Patrimoine
Mercredi 31 Octobre 2018 Abidjan. Le Vice-Président M. Kablan Duncan à présidé la cérémonie d`ouverture de la première édition du salon de l`épargne de l`investissement et du patrimoine qui est un rendez- vous de formation, d`échange et de solution couvrant la problématique liée à l`épargne.


Le secrétaire d’Etat chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a pris part ce mercredi 31 octobre 2018, à l’hôtel Ivoire, à la première édition du Salon de l’épargne, de l’investissement et du patrimoine (SIEP 2018). Intervenant dans le cadre du panel sur « l’importance de l’épargne sur l’émergence économique », il a indiqué qu’il y a des raisons de penser que « le taux d’épargne va continuer à s’accroitre dans les Etats de la sous région ouest africaine, au regard de la progression sur les cinq dernières années.

Optimiste, le secrétaire d’Etat a déclaré que l’ensemble des mesures envisagées par le panel pour optimiser la mobilisation de l’épargne est à la portée des Etats et des institutions financières. Il relève que la problématique de l’épargne ne met pas seulement en évidence des problèmes de fiscalité ; c’est tout un écosystème. Ainsi, en dehors des questions fiscales, il y a aussi des questions d’ordre réglementaire et d’autres liées à la conception de produits adaptés au contexte local.

Sur toutes ces questions, « des idées extrêmement intéressantes » ont été énoncées par le panel constitué également l’ancien Premier ministre béninois, Lionel Zinsou, le DG du Trésor, Assahoré Konan Jacques, le président de l’ASACI, Saliou Bakayoko, et la vice-présidente de l’APBEFCI, Lala Ezzedine Moulaye.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires


Comment