Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Une bonne gestion des finances publiques relevée dans la 3ème évaluation PEFA

Publié le mardi 29 janvier 2019  |  Ministères
Budget:
© Abidjan.net par Marc Atigan
Budget: restitution des résultats de l`évaluation PEFA des finances publiques ivoiriennes
Abidjan le 25 Janvier 2019. Cérémonie de restitution des résultats de l`évaluation des finances publiques ivoiriennes selon la méthode PEFA en présence du nouvel Ambassadeur de l`Union Européenne en Côte d`Ivoire. Photo : Moussa Sanogo, Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre en charge du Budget et du Portefeuille de l’État.


Les résultats de la troisième évaluation des dépenses publiques et responsabilités financières (PEFA) en Côte d’Ivoire dévoilés vendredi 25 janvier 2019, à Abidjan par les experts de l’Union européenne (UE) sont satisfaisants pour le pays.

Le rapport PEFA 2017 qui intervient après celui de 2008 et 2013 fait ressortir que le système de gestion des finances publiques de Côte d’Ivoire est en rapide évolution, notamment vers le nouveau système de budget orienté résultat prôné par les directives de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA).
Pour l’Ambassadeur de l’UE, Jobst Von Kirchmann, la Côte d’Ivoire a su intégrer les nouvelles technologies en matière de gestion publique et les nouvelles pratiques préconisées au niveau international.

Le rapport met notamment en évidence une amélioration de la discipline budgétaire depuis le précédent rapport de 2013 et le renforcement du dispositif institutionnel. Il souligne également la mise en place d’outils adéquats pour assurer la bonne allocation de ressources.

Selon Jobst Von Kirchmann, cette évaluation qui s’est déroulée d’octobre 2017 à juillet 2018 ‘’sert de catalyseur pour le dialogue autour des finances publiques’’ et contribue au renforcement de la transparence et de la redevabilité du Gouvernement envers les citoyens ivoiriens mais aussi à l’amélioration de la stratégie de réforme des finances publiques.

Certains aspects sont néanmoins à améliorer tels que le système de contrôle, d’audit et de vérification internes et externes; la supervision des entreprises/établissements publics; la proportion de marchés passés hors procédures concurrentielles; et le système de remontée des informations, notamment sur la dette, a insisté l’Ambassadeur de l’UE.

Satisfait des performances réalisées, le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Budget et Portefeuille de l’Etat, monsieur Moussa Sanogo, a précisé que cette évaluation qui a été réalisée à la demande du Gouvernement lui permettra de poursuivre ses efforts d’amélioration de l’efficacité de la gestion de ses finances publiques et de consolider sa marche vers l’émergence.

L’évaluation fournit une analyse objective et détaillée de la performance d’un pays en matière de gestion publique à un moment donné et est réalisée généralement tous les quatre ans à la demande du pays qui souhaite un regard extérieur sur son système de gestion.

Il s’agit d’un document important qui va servir de référence pour le Gouvernement, les partenaires techniques et financiers, la société civile et le secteur privé pour orienter leurs actions en matière de gestion des finances publiques.
Commentaires


Comment