Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Après une audience avec le Ministre Mamadou Touré , L’ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire : « Il y’ a une très bonne croissance en Côte d’Ivoire »

Publié le jeudi 31 janvier 2019  |  Ministères
Après
© Ministères par DR
Après une audience avec le Ministre Mamadou Touré , L’ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire : « Il y’ a une très bonne croissance en Côte d’Ivoire »
Dans le cadre des visites aux autorités du pays initiées depuis sa prise de fonction, Monsieur Jobst Von Kirchmann a été reçu en audience ce Jeudi 31 janvier 2019 par le Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mamadou Touré.


Monsieur Jobst Von Kirchmann est le nouvel Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire. C’est en Novembre 2018 que ce diplomate a remis sa lettre de créance au chef de l’Etat ivoirien, SEM Alassane Ouattara. Dans le cadre des visites aux autorités du pays initiées depuis sa prise de fonction, Monsieur Jobst Von Kirchmann a été reçu en audience ce Jeudi 31 janvier 2019 par le Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mamadou Touré.
Au menu des échanges, le renforcement de la coopération, la formation professionnelle, le dialogue avec les jeunes et l’insertion socio-professionnelle des jeunes.

« Les jeunes en Côte d’Ivoire joueront aussi un rôle dans l’avenir de ce pays. Il y’ a une très bonne croissance en Côte d’Ivoire. Il faut travailler à aider les jeunes à bénéficier des emplois crées par la croissance. L’UE veut accompagner la Côte d’Ivoire dans ses efforts en faveur des jeunes », a indiqué Monsieur Jobst Von Kirchmann.

Plusieurs projets ont été passés en revue.

Monsieur Jobst Von Kirchmann a annoncé en perspective, la création d’un cadre de dialogue avec les Jeunes sur des thématiques en relation avec la jeunesse notamment le genre, l’environnement, l’emploi, etc.

Le Ministre Mamadou Touré se félicitant de la poursuite de la coopération de son ministère avec l’UE a partagé sa vision pour gagner le pari de l’insertion jeune. Pour lui formation et insertion sociale sont intimement liées. C’est pourquoi il faut mettre sur la formation professionnelle. « Il faut que la réforme de la formation professionnelle parte à son terme pour mettre à la disposition des entreprises une main d’œuvre qualifiée », a-t-il expliqué avant de faire un plaidoyer à l’endroit de l’Union Européenne. « Pour dialoguer avec les associations de jeunesse, il faut leur trouver des locaux. Nous comptons sur vous pour offrir des locaux aux associations de jeunesse. Nous souhaitons votre implication auprès du secteur privé pour la relance de la carte jeune », a-t-il indiqué.
Commentaires


Comment