Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Mise en œuvre des recommandations des Etats généraux de la jeunesse : Le Ministre Mamadou Touré prend une importante décision

Publié le jeudi 7 fevrier 2019  |  Ministères
Mise
© Ministères par DR
Mise en œuvre des recommandations des Etats généraux de la jeunesse : Le Ministre Mamadou Touré prend une importante décision
Deux semaines après la clôture des Etats généraux de la Jeunesse la mise en œuvre des recommandations a débuté. Depuis le Mercredi 6 Février dernier, le conseil de ministres vient d’adopter un décret portant modification du décret n° 2015-451 du 24 juin 2015 portant organisation et fonctionnement de l’Agence Nationale pour l’Insertion et l’Emploi des Jeunes, dénommée « Agence Emploi Jeunes ».


Les participants aux Etats généraux de la Jeunesse qui se sont tenus du 9,10 et 11 Janvier 2019 peuvent se réjouir et espérer d’un lendemain meilleur pour eux. Deux semaines après la clôture de ces assises présidées par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, la mise en œuvre des recommandations a débuté.

Depuis le Mercredi 6 Février dernier, le conseil de ministres vient d’adopter un décret portant modification du décret n° 2015-451 du 24 juin 2015 portant organisation et fonctionnement de l’Agence Nationale pour l’Insertion et l’Emploi des Jeunes, dénommée « Agence Emploi Jeunes ». Ce décret vient renforcer, conformément aux recommandations issues des états généraux de la jeunesse tenus en janvier 2019, la gouvernance et le fonctionnement de l’Agence, en élargissant, notamment, le Conseil d’Orientation aux Ministères sectoriels intervenant dans le domaine de l’Emploi des Jeunes, ainsi qu’à la Société civile, en l’occurrence, les faîtières et associations de jeunes.

Pour le Ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, le Ministre Mamadou Touré, cette suggestion des EGJ validée en conseil de ministres vise à améliorer l’efficacité de l’Agence emploi-jeunes. « Nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour que les recommandations pertinentes de ces états généraux puissent être mises en œuvre », a-t-il assuré.

D’autres recommandations portant sur le statut du Conseil national de la jeunesse (CNJ), sur le cadre juridique de la jeunesse, l’accès aux financements, etc. font l’objet d’analyse actuellement et connaitront d’ici début mars un début d’exécution.
Avec la mise en œuvre des recommandations des Etats généraux portant sur l’Agence emploi jeunes, on peut dire que le nouveau pacte social entre les jeunes et l’Etat, entre les jeunes et le secteur privé, entre les jeunes et la société civile est en train de prendre effectivement forme.
Commentaires


Comment