Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Adoption du décret sur la Formation Professionnelle par apprentissage : Le Ministre Mamadou Touré se félicite de cette avancée notable

Publié le mardi 19 fevrier 2019  |  Ministères
Adoption
© Autre presse par DR
Adoption du décret sur la Formation Professionnelle par apprentissage : Le Ministre Mamadou Touré se félicite de cette avancée notable


C’est une avancée majeure dans la lutte pour améliorer l’employabilité des jeunes en Côte d’Ivoire. Une atteinte d’objectif à mettre à l’actif du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation Professionnelle suite aux réformes engagées par le Ministre Mamadou Touré lors de son passage au Secrétariat d’Etat chargé de la Formation professionnelle et de l’enseignement technique.

En effet, dans le cadre du plan stratégique de réforme de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, le gouvernement ivoirien vient de donner une nouvelle orientation à l’Apprentissage. Ce, en l’intégrant comme modalité de formation, dans le dispositif global de formation professionnelle et technique en Côte d’Ivoire. Le décret relatif à la formation professionnelle par apprentissage a été adopté le Mercredi 6 février dernier au cours du conseil de ministres sous la présidence du chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara.

Ce résultat est le fruit du travail du comité de suivi évaluation de la réforme de la formation professionnelle par apprentissage installé le 17 avril 2018 par le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly. Le comité est composé de 15 membres issus des ministères techniques à savoir les ministères de l’Economie, du commerce, de l’emploi, de l’Agefop, de la Chambre des métiers, du FDFP, etc.
Il s’agit à travers ce décret d’accompagner la politique du Président Alassane Ouattara relative à la transformation structurelle de l’économie ssen faisant évoluer le secteur informel à usage de main d’œuvre peu qualifiée vers le formel avec une main d’œuvre de qualité.

Ce décret va donner plus de chance à un plus grand nombre de jeunes, quel que soit leurs niveaux d’instruction, d’avoir des formations aux métiers en lien avec les entreprises et adaptées à leurs situations.
Le gouvernement confirme ainsi sa volonté à offrir plus d’opportunité à un grand nombre de jeunes des formations aux métiers en lien avec les entreprises et adaptées à la vie active.
Commentaires


Comment