Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les femmes maires de Côte d’Ivoire veulent mutualiser leurs efforts pour plus d’efficacité

Publié le vendredi 29 mars 2019  |  AIP


Abidjan- Les femmes élues maires ou présidente de conseil régional en Côte d’Ivoire ont décidé de mutualiser leurs efforts et expériences pour plus d’efficacité et des résultats probants dans l’exercice de leurs mandats.

Elles l’ont signifié jeudi à Abidjan, à l’occasion d’une rencontre initiée par l’une des leurs, notamment la présidente du conseil régional du Cavally et ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, assistée de sa collègue de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné.

Anne Ouloto a expliqué qu’il est devenu impérieux pour ses collègues et elles, de jeter les bases d’une solidarité aux fins de discuter de leurs préoccupations et s’entraider dans l’exercice de leur mission. « Il faut que notre mandat soit exemplaire quelque soit notre appartenance politique. Il faut qu’il soit couronné de succès pour que les populations nous fassent confiance », a-t-elle indiqué.

Selon Mme Ouloto, l’action menée par les maires femmes actuelles déterminera le nombre de candidature future. « Nous constituons pour les autres femmes beaucoup d’espoir et c’est à nous de faire en sorte que la tendance soit renversée en ayant un réseau fort et booster dans cinq ans, la candidature d’autres femmes », a assuré Anne Ouloto.

Pour la ministre de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné, la nécessité d’une mutualisation des efforts s’impose au regard des enjeux. « Cette plateforme va nous aider dans le partage d’expérience. C’est une occasion de tisser une fraternité et une solidarité pour que chacune en fonction de son expérience puisse aider les autres », a-t-elle déclaré.

Elle a exhorté les maires femmes à ne pas être des loups les une pour les autres mais à mettre en avant, l’entraide. « Nous devons travailler pour être des modèles, chacune main dans la main doit aider l’autre en prônant la discrimination positive », a conclu Mariatou Koné.

Les maires de Kaniasso, de Rubino, d’Arrah, de Gléléban, de Djibrosso, de Sirasso, (…) ont unanimement salué cette dynamique, espérant de « réelles retombées ».

gak/cmas
Commentaires


Comment