Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Assemblée nationale: Les députés vont examiner 26 projets de loi en 3 mois

Publié le mardi 21 mai 2019  |  Fraternité Matin
Rentrée
© Assemblée Nationale par DR
Rentrée de la première Assemblée Nationale de la IIIe République ivoirienne
Lundi 3 avril. 2107. Abidjan. La première Assemblée nationale de la IIIe République ivoirienne fait sa rentrée.


Amadou Soumahoro a présidé la session qui a enregistré la présence des députés du Rhdp qui ont adopté, à l’unanimité le calendrier de l’année 2019.

Reportée d’une semaine, la séance plénière relative à l’adoption du calendrier de la session ordinaire 2019 de l’Assemblée nationale s’est tenue l’après-midi de ce lundi 20 mai, à l’hémicycle, au Plateau, en présence d’Amadou Soumahoro, président de l’institution. Seul point à l’ordre du jour, le projet de programme d’activités des députés porté à l’appréciation des 139 députés présents sur les 252 siégeant.

Cet agenda qui court du lundi 20 mai au jeudi 1er aout 2019, traitera 26 projets de loi sur les 50 reçus. Il s’agit de cinq projets de loi ordinaires, de dix projets de loi d’autorisation de ratification de conventions internationales et de onze projets de ratification d’ordonnances.

En outre, Amadou Soumahoro a indiqué que des textes de loi relatifs aux codes de la famille et de la construction et de l’urbanisme seront transmis aux députés selon la procédure d’urgence. Ces textes, précise-t-il, seront insérés au calendrier de travail dès leur réception. Par ailleurs, à la demande de la conférence des présidents qui a proposé ce calendrier, le jeudi 9 mai, les différentes commissions parlementaires examineront les différents textes en leur sein du lundi 20 au mardi 28 mai, soit une semaine durant.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment