Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Assainissement et drainage à Abidjan : des bailleurs de fonds promettent 738 milliards Fcfa , Ce qu’en pensent Anne Ouloto et Moussa Sanogo

Publié le lundi 17 juin 2019  |  L’intelligent d’Abidjan
Financement
© Abidjan.net par Atapointe
Financement du Schéma Directeur d’Assainissement et de Drainage: Ouverture de la table ronde des bailleurs de fonds
Jeudi 13 juin 2019. Abidjan. Dans le cadre de la recherche du financement du Schéma Directeur d’Assainissement et de Drainage (SDAD) du District d’Abidjan, le Gouvernement à travers le Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité organise une Table Ronde des Bailleurs de Fonds en vue de la mobilisation des ressources complémentaires pour sa mise en œuvre.


À l’initiative du ministère de l’Assainissement et de la Salubrité s’est tenue le jeudi 13 juin 2019 à l’auditorium de la Primature la table ronde des bailleurs de fonds en vue du financement du schéma directeur d’assainissement et de drainage du district d’Abidjan. Les intentions de financement s’élèvent à 738 milliards de Fcfa sur 585 milliards Fcfa attendus.

Les intentions de financement exprimées par les bailleurs fonds à la suite de la table ronde sont estimées à 738 milliards FCFA pour ce qui est de la première phase du schéma directeur d’assainissement et de drainage du district d’Abidjan, a annoncé Anne Ouloto, ministre de l’assainissement et de la Salubrité.
« Cette table ronde a permis au Gouvernement ivoirien d’obtenir des financements auprès des partenaires techniques et financiers pour la mise en œuvre de la première phase du schéma directeur du district d’Abidjan. Le montant total des financements annoncé par les bailleurs de fonds s’élève à 738 milliards FCFA sur une requête initiale d’un montant de 585 milliards FCFA. Le gouvernement assure que toutes les dispositions financières, techniques et de gouvernance seront prises pour faciliter l’exécution des projets dans les meilleures conditions de qualité », a déclaré Anne Ouloto.

Moussa Sanogo, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé du budget et du portefeuille de l’État a évoqué l’impact de se projet sur les populations abidjanaises : « C’est environ 3 millions de personnes qui seront directement affectées par la réalisation du schéma directeur, avec l’amélioration de leur condition de vie en droite ligne avec le programme social du Gouvernement ivoirien. Le gouvernement a déjà entrepris des actions importantes en matière d’assainissement et de drainage dans la ville d’Abidjan avec le soutien de nombreux bailleurs (...)Chers partenaires, votre présence et votre soutien à cette rencontre permettent au gouvernement d’être engagé et optimiste quand à la réalisation de cet important programme. Vos intentions pour le démarrage à brève échéance du processus d’intention de financement nous permet de dire que la phase 1 du schéma directeur avec ses 25 projets et son coût estimatif de 585 milliards FCFA est désormais un acquis. Aussi voudrais-je réitérer l’engagement du gouvernemnt de Côte d’Ivoire à tout mettre en œuvre pour assurer la réalisation des investissements dans les règles de l’art et dans les délais en garantissant l’entretien, la maintenance et le renouvellement des réseaux des ouvrages. Au regard des enjeux que revêt le schéma directeur de la ville d’Abidjan, j’invite nos partenaires à se mobiliser autour de ce pari en appelant les bailleurs de fonds à joindre aux annonces les actes».
Gilles Huberson, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire a regretté le peu d’intérêt souvent accordé à l’échelle internationale pour le financement extérieur des politiques de drainage et d’assainissement.
EF
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment