Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Reprise de la main du football africain par la FIFA: Des acteurs du football ivoirien réagissent

Publié le vendredi 21 juin 2019  |  L’intelligent d’Abidjan
Football/Amical:
© Abidjan.net par Atapointe
Football/Amical: Match Cote d`Ivoire - Liberia
Abidjan le 26 mars 2019. Les Eléphants de Côte d`Ivoire étaient opposés aux 11 du Liberia ce mardi au Stade Felix Houphouet Boigny dans un match amical international FIFA


Des acteurs du football ivoirien se sont prononcés sur la récente décision de la FIFA d'auditer à la demande de la CAF, la gouvernance du football africain !

Ouattara Bakary (Président du CO Korhogo): «Je salue cette décision»
«Je salue cette décision. Dans toutes les gestions, il faut de la transparence. Quand, il y a des soupçons de malversation, il faut le tirer au clair. Cette décision de la FIFA doit servir d’exemple pour le football africain et le football ivoirien. Nous devons suivre le modèle de la FIFA. J’approuve cette initiative. Je souhaiterais que la FIFA poursuive ce genre d’investigation au niveau des fédérations »

Armand Gohourou (Président d’Agir de Guiberoua): «La CAF gardera toute son Independence »

«Quand on n’a rien à se reprocher, on ne craint pas un contrôle. Ce que la FIFA veut faire est en accord avec la CAF, pour qu’il y ait un audit général. Cette initiative concourt à une bonne gestion de l’institution. C’est toujours bien de se faire contrôler et auditer par une structure au-dessus. Si la CAF n’a rien à se reprocher, ce sera une décision salutaire pour elle-même. Pour une gestion transparente du football, il faudrait que le gendarme mondial du football jette un regard. Cela permettra de voir s’il y a des failles, s’il y a des améliorations à faire. C’est une bonne décision. Le fait que la CAF ait donné son accord est aussi une décision responsable de la part des dirigeants de la CAF. Ce n’est pas une mise sous tutelle. Les termes de l’accord sont bien clairs : c’est un audit général. Cela ne veut pas dire que la FIFA va gérer la CAF. Non. La FIFA a désigné, en accord avec la CAF, sa Secrétaire générale pour coordonner cette opération d’audit général. Ce n’est donc pas une mise sous tutelle. C’est juste une question pratique de travail. La CAF gardera toute son independence. Sauf qu’il y aura un contrôle général qui sera fait. Les gens doivent comprendre que la bonne gouvernance à des exigences. On va vous faire confiance, mais si on ne vous contrôle pas il y aura des dérapages. Pendant le règne du président Hayatou, il n’y a jamais eu de contrôle. Aujourd’hui, on ne peut pas dire s’il a mal ou bien géré. On ne peut pas l’accuser parce qu’il n’y a jamais eu de contrôle. Ce que les gens doivent comprendre, ce n’est pas un audit du mandat du Président Ahmad, mais c’est un audit général. C’est dire que, les gestions antérieures seront prises en compte. La gestion d’Hayatou sera aussi auditée.
Commentaires
Playlist Sport
Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir

Dans le dossier

Activités Sportives 2019
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4451 du 21/6/2019

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Comment

Nous suivre

Nos réseaux sociaux



Comment