Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Célébration de la Semaine nationale de la propreté, Hamed Bakayoko à Abobo : « Arrêtez de penser que la propreté est une affaire de riche »

Publié le mardi 6 aout 2019  |  Ministères
Abobo:
© Abidjan.net par Serge T
Abobo: cérémonie de lancement officiel de la semaine nationale de la propreté
Lundi 05 Août 2019 Abidjan. L`esplanade de la mairie d`Abobo a abrité la cérémonie officielle de lancement de la semaine nationale de la propreté. La Ministre en charge de la salubrité Anne Ouloto a pu compter sur le soutien de ses collègues membres du gouvernement.


Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, maire d’Abobo, a parrainé la cérémonie officielle de la 4ème Semaine nationale de la propreté, qui a eu lieu, dans sa commune, ce lundi 5 août 2019. Hamed Bakayoko a saisi cette occasion pour mobiliser ses administrés à s’engager dans l’assainissement quotidien de leur cadre de vie.

Pour le ministre d’Etat, en effet, « le pauvre qui vit dans un cadre sain est mieux qu’un riche dans un environnement pollué ». Ainsi, arborant ses habits de maire, il a appelé les populations d’Abobo à se mobiliser pour relever le défi de la propreté et de l’ordre. « Arrêtez de penser que la propreté est une affaire de riche », a-t-il lancé à l’endroit de ses administrés, avant d’annoncer à ces derniers l’initiative d’un concours du quartier le plus propre d’Abobo doté d’une enveloppe de 10 millions de F Cfa.

Hamed Bakayoko a félicité la ministre en charge de la Salubrité pour ses efforts inlassables à inculquer les bons usages aux Ivoiriens dans la protection de l’environnement et de leur cadre de vie.

A son tour de parole, Mme Anne Désirée Ouloto a fait percevoir tout le sens de la notion de la propreté et sa nécessité dans le développement d’une nation. « Les pays propres, pour être aujourd’hui propres et cités en modèles, sont partis des conséquences de la malpropreté », a-t-elle relevé en appelant les populations à s’approprier les éco-gestes et à changer de comportements. La propreté étant un indicateur de rigueur et de discipline, la Ministre de la Salubrité a partagé un rêve, celui de « voir la Côte d’Ivoire nette et propre à l’image des camps militaires ».

Elle a, de ce fait, rassuré les mairies d’un important appui de l’Etat d’ici fin 2019 avec des équipements en kits de salubrité d’une valeur estimée à 5 milliards de F Cfa. A l’égard de l’Invité Spécial, elle dira que la présence du ministre portugais de l’Environnement et de la Transition Energétique « traduit la force de l’amitié et de coopération ivoiro-portugaise qui a été marquée récemment par la signature de nombreuses conventions ».

Au nom des présidents de la cérémonie, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a invité les maires à faire de chaque semaine de l’année une semaine de la propreté et à faire un bon usage du matériel acquis. Saluant l’abnégation de sa collègue, Sidiki Diakité qualifiera Anne Ouloto de « vagabonde de la salubrité ».

L’invité spécial de la cérémonie, Joao Matos Fernandes, avec beaucoup de modestie, indiquera que « le Portugal n’a rien à enseigner mais a tout à partager à la Côte d’Ivoire ». Pour lui, la propreté dépend de nos comportements. Par contre, il a reconnu que rien en matière de salubrité n’est possible sans l’implication des Mairies.



F.D.B
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment