Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Développement des opportunités d’emplois / Moussa Sanogo aux jeunes du Bafing : « L’économie nationale sort près de 300 milliards F Cfa par an pour l’achat de riz »

Publié le mardi 13 aout 2019  |  Le Nouveau Réveil
Ouverture
© Autre presse par DR
Ouverture officielle du guichet-emploi de la ville de Touba
Abidjan le 10 aout 2019. Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a procédé ce samedi à l`ouverture officielle du guichet-emploi de la ville de Touba


Le guichet-emploi de Touba a été ouvert officiellement, le samedi dernier, par le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo. L’argentier du gouvernement a saisi cette occasion pour exhorter les jeunes de la région du Bafing à s’orienter résolument vers le secteur de l’agriculture qui offre de bonnes opportunités de réussite. « Nous avons une terre du Bafing riche et fertile qui permet que nous soyons de gros producteurs de certains produits pour lesquels la Côte d’Ivoire a de fortes importations, notamment le riz. Notre pays a besoin de riz. L’économie nationale sort près de 300 milliards F Cfa par an pour le complément en matière de riz. Si nous sommes capables de produire autant de riz au niveau du Bafing, vous imaginez que c’est à vous les jeunes qu’ils seront destinés », a rappelé Moussa Sanogo. Qui a réitéré l’engagement du gouvernement à accompagner le développement de la chaîne des valeurs du riz. « Dans la chaîne des valeurs, vous avez, en plus de la production de base, la transformation industrielle. A ce niveau, nous sommes prêts à accompagner et créer des facilités pour réduire les charges des entités qui souhaiteraient s’installer au plus près des populations de sorte à créer des emplois. Ce sont des choses qui créent un écosystème économique permettant à une région d’avancer. C’est quelque chose qu’on peut faire non seulement pour le Bafing mais également pour toute la Côte d’Ivoire » a-t-il promis. Avant d’indiquer que le fait de saisir ces opportunités est bien de la responsabilité des jeunes. « Retroussez vos manches et vous verrez que les choses iront de l’avant », a-t-il ajouté. A en croire la représentante du ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Kouakou Aya Estelle, le guichet aura en charge la fourniture des premières prestations en matière d’accueil, d’information, d’inscription sur la plateforme technologique de l’Agence Emploi jeunes et d’orientation des jeunes vers les offres de stages, d’apprentissage, de formation qualifiante et de financement. Le président régional de la Fédération nationale des unions de jeunesse de Côte d’Ivoire (Fenujeci), Diomandé Sahi a salué l’avènement de l’ouverture de ce guichet qui se présente comme une réelle opportunité pour l’insertion des jeunes.

FRANÇOIS BECANTHY
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment