Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Kani/Amadou Soumahoro à ses parents : «Nous n’allons pas suivre les aventuriers, au moment où nous voyons une lueur sur les plans économique et social »

Publié le vendredi 23 aout 2019  |  L’Essor Ivoirien
Depuis
© Autre presse par DR
Depuis le district du Woroba/ Amadou Soumahoro,Président de l’Assemblée nationale : «Alassane Ouattara est la seconde chance de la Côte d’Ivoire»
Dimanche 14 Avril 2019. La place du centre culturel « Madégbê » de Séguéla s’est trouvée exiguë le 14 avril 2019, à l’occasion du meeting animé par le Président de l’Assemblée nationale, M. Amadou Soumahoro.


Les parents sont la pierre angulaire de l’épanouissement et la propulsion de soi. Et le président de l’Assemblée Nationale, Amadou Soumahoro l’a compris. Après sa double élection (Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire et Assemblée Parlementaire Francophone), le devoir de conscience de venir remercier les siens l’a interpellé. C’est cette raison qui l’a conduit à entreprendre une tournée dans le district du Woroba. Au cours de son arrêt à Kani, il a profité pour faire d’importantes révélations aux populations. Entre autres propos, celui de ne pas suivre les aventuriers.

Le 22 août 2019, les populations de Kani ont eu l’honneur de recevoir le chef des députés, à la place publique, à l’occasion de l’avant dernière étape de sa tournée dans le district du Woroba. ‘’I dansé’’ une expression pour dire bienvenue en langue Koyaka, a accueilli Amadou Soumahoro et sa délégation. Cette salutation pleine d’admiration, a donné fenêtre sur le discours de souhait de bonne arrivée à Amadou Soumahoro dans le département. A son visiteur, le maire de Kani, par ailleurs sénateur Yaya Méité a dit : « Ta victoire est le croissant luminaire de tout le Worodougou. On a traversé beaucoup d’épreuves. Et maintenant nous sommes au pouvoir grâce à toi. Tu es allé arracher le papier au Fpi. Tu ne l’as pas fait pour toi seul. Tu l’as fait pour le pays, pour le Worodougou », a dit le porte-parole des visités. Ce tremplin dressé pour la réception a enregistré des discours de reconnaissance des mérites du Chef de l’Etat et du président de l’Assemblée Nationale. Ainsi, l’un des locataires de l’institution parlementaire, Aboubacar Sidick Koné, député de Morondo, Guibrosso et Fadiadougou, a admis que la joie des populations est à mettre au compte de ce qui a été fait pour la région, surtout l’aide apportée à Tchomba. « Cette immense joie se justifie par l’honneur que le Président Alassane Ouattara a fait au Worodougou ».

Face aux populations, Amadou Soumahoro a tenu à donner le contenu de son message. D’entrée de jeu, il a rendu un hommage à sa femme, en la qualifiant de charmante et auguste épouse. Parce que selon lui, « sans son accompagnement tout ceci serait extrêmement difficile ». Ce sont des remerciements que l’illustre personnalité a dit à ses parents. « Je suis à Kani aujourd’hui au cœur du Woroba pour rendre à mes parents que le Président Alassane Ouattara m’a soutenu pour être président de l’Assemblée Nationale. Ce n’est pas à moi que le Président a fait cela, mais c’est à vous ». Il a justifié son propos par le facteur amour que le premier des Ivoiriens a pour la localité. « Parce que si le Président de la République ne croyait pas dans le Woroba, il n’allait jamais prendre cette décision qui engage le pays », a-t-il justifié. Amadou Soumahoro a en outre fait savoir qu’il fallait qu’il vienne pour remettre cette élection à ses parents, afin qu’ils fassent des bénédictions non pas pour lui, mais pour le Président de la République. Sans lequel tout ce qu’ils vivent n’allait pas arriver.

« Je voudrais que Kani prie pour lui. Parce qu’il a une vision pour le pays. Sa vision c’est une Côte d’Ivoire unie, rassemblée autour de valeurs de la République. Sa vision c’est une Côte d’Ivoire émergente qui doit poursuivre son chemin harmonieux sur le chemin du développement », a-t-il plaidé. Il a administré aux auditeurs qu’aujourd’hui le pays vit en paix, est au travail et en chantier, grâce au génie d’Alassane Ouattara. C’est pour cette raison dira-t-il, « que je voudrais demander aux cadres de ma région de taire toutes les petites querelles de positionnement. Parce que c’est Dieu qui positionne. Je vais prendre un certain nombre d’initiatives pour que les cadres soient un, autour du Président de la République ». A l’approche des joutes électorales, des doutes sont semés dans la mémoire de certaines gens. Amadou Soumahoro exhorte son peuple à ne pas céder aux discours de personnes au motif non cohérent avec un avenir certain.

« Je voudrais demander à mes parents du Woroba, que la seule personne autour de laquelle nous devons être rassemblés est le Président Alassane Ouattara. Je voudrais demander aux jeunes de la région de rester sourds à tous les discours d’aventuriers. Personne ne doit venir vous tromper, trahir notre région », a-t-il conseillé. Il a pour argumenter ses dires, souligné les avancées notables enregistrées par notre pays. Depuis l’arrivée d’Alassane Ouattara, soutient-il, les choses avancent. Qu’il s’agisse de l’électricité de l’eau… Son plus grand conseil à toutes les couches de la population est de raviver la conscience, pour ne pas avoir à le regretter. « Nous n’allons pas suivre les aventuriers, au moment où nous voyons une lueur sur les plans économique et social. Personne ne viendra nous distraire. Vous ne devez écouter aucun autre discours que celui du développement, de la paix du Président Alassane Ouattara. Donnons encore une chance au Président ». Comme dans les autres contrées visitées lors de la tournée, Tchomba a insisté sur ce message de plaidoirie auprès des cadres de la région « Alassane Ouattara a fait sa part. Il a donné des postes de responsabilités à des fils de la région. Il nous revient à nous les cadres d’aider nos parents », a-t-il répété.

Plus d’une dizaine de députés, des sénateurs, des conseillers et des présidents de conseils régionaux font partie de la délégation du président de l’Assemblée Nationale. L’apothéose de cette tournée se fera les 24 et 25 août prochains à Séguéla.

Clément KOFFI
(Envoyé spécial)
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment