Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Tournée politique du PAN : Amadou Soumahoro dans le Woroba Mankono, Touba, Kani et Séguéla dans l’escarcelle du président Ouattara, à vie

Publié le vendredi 30 aout 2019  |  L’Essor Ivoirien


Le président de l’Assemblée Nationale, SEM Amadou Soumahoro, était en tournée du 15 au 25 Août dans le grand district du Woroba. 10 jours de retrouvailles, de campagne de proximité, de corps à corps pour sceller à vie le bail de confiance, l’alliance perpétuelle qui lie cette grande région à leur fils, le président Alassane Ouattara.

Devant des campagnes persistantes de l’opposition significative qui dénie au régime Ouattara un soupçon de développement de la Côte d’Ivoire depuis le 21 Mai 2011, date de la prestation de serment du président Alassane Ouattara à Yamoussoukro, le PAN Amadou Soumahoro a pris ses responsabilités pour aller ‘’désintoxiquer une opposition malade de ses ‘’nuisances’’ dans le microcosme politique ivoirien. Et c’est du domaine des hommes armés de courage de mener des offensives quand il le faut, ou même des défensives quand la situation sur le terrain le demande. C’est dans cette veine qu’un homme d’un courage exceptionnel à revendre, a pris sur lui d’aller ‘’ouvrir les yeux’’ à ses parents du Woroba ‘’ abreuvés’’ jusqu’à présent par des politiciens qui n’ont que leurs médisances, dénigrements et calomnies comme programme de gouvernement et projet de société pour ce pays qu’ils aiment du bout des lèvres. Eu égard à leurs comportements, agissements et propos qui sont tous les jours aux antipodes de l’amour pour la patrie qu’ils confessent tous aussi sans conscience, ni responsabilité. ‘’Tchomba’’ a été élevé à là ‘’mamelle’’ des idéaux de paix, d’union et de fraternité dans la maison du président Félix Houphouët-Boigny et à ses pieds, grâce à son géniteur Losséni Souhamoho, compagnon de lutte du Bélier de Yamoussoukro. Et donc personne ne peut lui enseigner aujourd’hui, ces vertus enseignées hier de son vivant par cet ami fidèle de son père. ‘’Tchomba’’ ne fait aucun cas de sa vie ou de sa sécurité quand il s’agit de ‘’mouiller le maillot’’, d’aller au charbon pour son ‘’mentor’’, le président Alassane Ouattara. C’est ça le vrai don de soi, se sacrifier pour celui qu’on aime. Ses loyaux et sincères états de source sont là pour rabattre le caquet à ses détracteurs et adversaires politiques. Dans le domaine de la politique où on ne fait pas la passe à l’adversaire, ‘’Tchomba’’ est constamment au front pour son ‘’leader’’, Alassane Ouattara. Et depuis des temps immémoriaux, il a su avec tact, sagesse politique mettre Mankono, Touba, Kani, Séguéla sous ses pieds, c'est-à-dire dans l’escarcelle du président Ouattara pour des siècles. Comme quelqu’un l’a dit lors du meeting géant de Ferkessédougou, il y a aujourd’hui deux mois en arrière, c’est un pacte, une alliance scellée depuis le 1er Janvier 1942 à Dimbokro, date de naissance du président Ouattara. Un pacte de sang qu’aucun opposant ivoirien ne peut effacer. Simone Gbagbo s’y est essayée le 25 Août dernier, elle s’est ‘’brûlée’’ les doigts et n’est pas prête de retourner sur les terres du PAN Amadou Soumahoro qui y est toujours ‘’en seigneur, en roi’’. Etre député de sous-préfecture n’est pas une mince affaire. Il faut du coffre, une carrure, un état de service pour faire l’unanimité dans tous les coins et recoins de la sous-préfecture. Ce n’est pas comme dans une commune où les électeurs sont pour la plupart, des agents et fonctionnaires de l’état. ‘’Tchomba’’ est un ‘’grand monument’’ de la politique dans le Woroba, et est ‘’indémontable’’. C’est donc lui qui a le secret de ratisser large, de maintenir à perpétuité toute cette zone dans l’escarcelle du RHDP et de son président. Ce n’est nullement de la démagogie ou être laudateur. Il l’a prouvé éloquemment hier lors de la présidentielle de 2015 : Worodougou 99, 26% ; Bafing 98,19% ; Béré 97,15%. Sans compter qu’il est allé hors de sa zone de superviseur pour aller semer les graines de la victoire de son ‘’mentor’’ dans le Poro 98,83% ; le Tchologo 98,77% et le Hambol 96,56%. Quand ‘’Tchomba’’ met les pieds seulement dans une zone et qu’on lui donne la parole, c’est ‘’géré, calé, bouclé’’, la victoire avec un score russe. Qui dit mieux après de telles statistiques ? Le président Alassane Ouattara peut dormir tranquille en 2020. Mankono, Touba, Kani, Séguéla, c’est déjà dans la poche avec le travail ‘’de la fourmi laborieuse’’ sur le terrain de SEM Amadou Soumahoro, l’homme de toutes les situations complexes sur le terrain et ‘’ya rien en face, c’est maïs’’ !

Igor Wawayou
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment