Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Amélioration du climat des affaires : Moussa Sanogo engage « un dialogue direct » avec le secteur privé sur le contrôle fiscal

Publié le vendredi 8 novembre 2019  |  Minutes Eco
Fiscalité:
© Abidjan.net par Marc Atigan
Fiscalité: le ministre du budget échange avec le patronat ivoirien
Abidjan le 07 Novembre 2019. Dans le cadre de l`amélioration de la fiscalité des entreprises, le ministre auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l`Etat, Moussa Sanogo, a eu une rencontre avec le patronat ivoirien ce jeudi à Abidjan Plateau.


Le ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a eu une rencontre ce jeudi 6 novembre 2019, à la Maison de l’entreprise, à Abidjan Plateau, avec le Patronat ivoirien. « Un dialogue direct », selon l’expression du président de la Confédération des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean-Marie Ackah, qui a annoncé la présence à la rencontre de la chambre d’industrie et de commerce mais aussi de filières et entreprises confrontées à des problèmes spécifiques.

« Il est bon que nous ayons une vision partagée de l’évolution la fiscalité en Côte d’Ivoire et des réformes qui sont mises en place », lance d’entrée le ministre. Le défi du gouvernement étant de faire en sorte que les sociétés privées travaillent dans les meilleures conditions, et que des investisseurs privés viennent s’installer en Côte d’Ivoire, il travaille à s’assurer que dans les méthodes de l’administration, l’essentiel est fait pour que ces entités puissent travailler dans les meilleures conditions.

Moussa Sanogo a profité pour apporter des éclairages sur toutes les réformes qui sont mises en place et celles à venir. Dans une présentation sur l’environnement fiscal des affaires, il a ainsi passé en revue les réformes qui ont déjà valu à la Côte d’Ivoire de gagner 12 places au classement doing business 2020, passant de la 122e place en 2019 à la 110e. Dans cet ensemble, le ministre s’est attardé sur « la mise en place d’un système de sélection des entreprises par le recours à la méthode de « scoring » qui consiste à créer un circuit accéléré de dédouanement pour les entreprises présentant un faible risque de fraude. » Cette méthode permet un désengorgement des postes douaniers et une plus grande fluidité des opérations, souligne le ministre. Il a annoncé également l’adoption d’un guide de procédures des enquêtes douanières en vue de formaliser les contrôles, ce qui contribue à renforcer les droits des redevables. Ces réformes viennent apporter un début de réponse à la question du contrôle fiscal soulevée par le secteur privé.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment