Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Fin du troisième atelier de conception des contenus des livrets de formation des chefs d’établissement de l’enseignement secondaire

Publié le dimanche 28 juin 2020  |  AIP


Yamoussoukro – Une équipe ivoirienne d’experts en rédaction de contenus de formation a achevé samedi à Yamoussoukro le troisième atelier de conception de contenus des livrets de formation des chefs d’établissement de l’enseignement secondaire.

Les travaux s’inscrivaient dans le cadre du projet d’appui à l’amélioration de l’enseignement des apprentissages premiers et de la direction des établissements scolaires de Côte d’Ivoire (IFADEM-PAPDES).

Cette troisième rencontre visait la consolidation des contenus déjà produits aux deux premiers ateliers avant une quatrième et dernière session qui sera consacrée à la validation de ces contenus pédagogiques.

Le projet IFADEM-PAPDES a pour mission de renforcer les capacités des enseignants et des gestionnaires d’écoles primaires et d’établissements de l’enseignement secondaires sur la base d’outils que sont les livrets de formation. Le public-cible ayant besoin de formation, le projet produit des livrets, des outils de tutorat et des outils de rapportage pour faire la formation des enseignants et des chefs d’établissement en passant par celle de leurs encadrants pédagogiques et administratifs.

Les deux livrets en cours d’élaboration sont intitulés, pour le premier « Outiller le chef d’établissement pour un management efficace ». Le second livret , consacré à la mise en œuvre des activités scolaires et au développement du leadership du chef d’établissement a pour titre « Développer le leadership du chef d’établissement pour améliorer les performances de l’établissement ».

A Yamoussoukro la plupart des contenus ont été consolidés à la grande satisfaction de la secrétaire exécutive de Ifadem-Côte d’Ivoire, Mme Koné Fatoumata qui a précisé que « nous avons deux livrets, un pour le management et un autre pour le suivi pédagogique. Dans ces deux livrets nous avons des séquences relatives au genre et aux technologies de l’information et de la communication ( TIC) que le chef d’établissement va utiliser pour améliorer sa gestion de l’établissement ».

Certes il reste encore « quelques petits réglages » à faire mais elle estime que les objectifs ont été « globalement atteints ».

« Nos responsables d’établissements scolaires ne sont pas formés. On les nomme et c’est sur le tas qu’ils se forment. Pour pallier ce déficit, IFADEM-PAPDES propose des stratégies pour renforcer leurs capacités afin qu’ils gèrent bien leurs établissements », a-t-elle expliqué.

En raison de la crise sanitaire de la Covid-19, la participation de l’expert international qui accompagne l’équipe des rédacteurs, M. Jean-Louis Ripoche, s’est faite par visioconférence à partir de la France.

Pour rappel, depuis septembre 2018, 5000 instituteurs et 5000 directeurs d’école primaire ont déjà bénéficié de ces actions de formation continue selon un dispositif de formation hybride alternant le travail en autonomie des enseignants sur des livrets de formation et des regroupements en présence avec des tuteurs.

L’IFADEM, co-pilotée par l’Agence universitaire francophone (AUF) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est mise en œuvre à travers l’Institut de la Francophonie pour l’Éducation et la Formation (IFEF). Elle vise à contribuer au défi de l’amélioration de la qualité de l’éducation par le renforcement de la formation des enseignants.

En Côte d’Ivoire, le projet IFADEM-PAPDES est financé par l’Agence française de développement (AFD) à travers le Contrat de désendettement et de développement (C2D-2) dans le cadre d’une convention entre le ministère de l’Éducation nationale et l’AUF.

(AIP)

gso/kam
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment