Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La mutuelle des enseignants en assemblée pour améliorer son fonctionnement

Publié le samedi 11 juillet 2020  |  AIP
La
© AIP par DR
La mutuelle des enseignants en assemblée pour améliorer son fonctionnement


Yamoussoukro – La Mutuelle des personnels du ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement technique (MUPEMENET-CI) s’est réunie vendredi en assemblée générale ordinaire à Yamoussoukro pour faire le bilan de ses activités de 2019 et introduire des réformes dans le but d’améliorer ses performances.

« Les changements que nous voulons apporter c’est pour créer encore plus de cohésion entre nous, entre le conseil d’administration, le comité de contrôle et les délégués, instaurer également une franche confiance de sorte que nous travaillons dans une bonne atmosphère pour le bonheur de nos mutualistes », a indiqué le président du conseil d’administration, Boko Brou Michaël.

La MUPEMENET-CI a traversé une zone de turbulence en 2019 suite au renouvellement de ses instances dirigeantes et la découverte de certains indélicatesses qui ont mis à mal ses caisses, rendu difficile le paiement des prestations aux mutualistes et provoqué beaucoup de départs dans ses rangs.

« Les incompréhensions sont derrière nous. Moi je ne vais pas dans les incompréhensions, j’ai été élu pour cinq ans et je dois m’atteler à faire en sorte que ce qui n’a pas été fait dans les cinq années passées puissent se faire au moment où je suis à la barre », a souligné M. Boko. C’est pourquoi il entend conduire à bon port le projet de propriété immobilière au profit des enseignants.

Le programme prévoit à terme 60.000 logements de divers standings pour les mutualistes qui vont ainsi accéder à la propriété immobilière sans apport initial.

Avec l’appui du ministère de tutelle, le projet est en bonne voie et devrait connaitre un début d’exécution concrète d’ici la fin du mois de juillet avec le lancement de la construction des 15.000 premières maisons.

D’ailleurs à l’ouverture de l’assemblée générale le directeur général du logement et du cadre de vie au ministère de la construction et de l’urbanisme, Célestin Koalla a rappelé qu’il s’agit d’une « initiative de la mutuelle des enseignants qui a reçu l’onction de Mme le ministre Kandia Camara et qui, à son tour, a sollicité le ministre de la construction Koné Bruno en vue d’aider les enseignants de Côte d’Ivoire à avoir des logements en location-vente et sans apport initial ».

Il a révélé que « les prélèvements ne débuteront que lorsque l’acquéreur aura reçu les clés et on y retrouve des coûts de 45.000 francs CFA par mois, 100.000 francs CFA, etc…, le tout sur 25 ans ».

(AIP)

gso/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment