Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Mupemenet-ci/Assemblée générale à Yamoussoukro : de nouveaux textes adoptés à l’unanimité

Publié le dimanche 12 juillet 2020  |  Abidjan.net
Assemblée
© Abidjan.net par CK
Assemblée générale de la Mutuelle des personnels du ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement technique
La Mutuelle des personnels du ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement technique (Mupemenet-ci) a adopté de nouveaux textes au cours de son assemblée générale qui a eu lieu le 10 juillet dernier dans la ville de Yamoussoukro.


La Mutuelle des personnels du ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement technique (Mupemenet-ci) a adopté de nouveaux textes au cours de son assemblée générale qui a eu lieu le 10 juillet dernier dans la ville de Yamoussoukro.


88 membres sur 92 attendus, dont des délégués, les membres du comité de contrôle et l’ensemble des administrateurs de la mutuelle ont adopté à l’unanimité les nouveaux statuts et le règlement intérieur révisés de cet outil social des enseignants du primaire, du secondaire général et du technique.

Expliquant les raisons profondes qui ont motivé la rédaction de ces nouveaux textes et leur adoption, le président du Conseil d’administration, Boko Brou Michaël a tenu à préciser les changements opérés : « Les changements que nous venons d’apporter à la mutuelle, sont faits pour créer encore plus de cohésion entre les mutualistes, entre les membres du conseil d’administration, ceux du comité de contrôle et les délégués. C’est surtout pour instaurer également une franche confiance et une transparence dans la gestion de la mutuelle de sorte que nous travaillons dans une bonne atmosphère pour le bonheur de nos mutualistes », a-t-il soutenu. Ces nouveaux textes, à en croire, le Pca, ferment donc la page de la crise liée à la gestion et au renouvellement des instances dirigeantes de la Mutuelle. Laquelle avait compromis en 2019 la bonne marche de la mutuelle « Les incompréhensions sont derrière nous. Moi je ne vais pas dans les incompréhensions, j’ai été élu pour cinq ans et je dois m’atteler à faire en sorte que ce qui n’a pas été fait dans les cinq années passées puissent se faire au moment où je suis à la barre et opérer de grandes innovations à l’image de l’opération « Un enseignant, un toit, sans apport initial » qui permettra de construire très bientôt 15 000 logements aux enseignants », a précisé le Pca Boko Brou Michaël. Le conseiller technique Saar Assane, représentant la ministre de tutelle Kandia Camara, a encouragé au nom de la ministre les participants et les a invités à taire les querelles pour s’accrocher au mieux aux enjeux de taille de la mutuelle. La direction générale de la mutuelle, avec à sa tête, Alloba N’Cho Antoine, s’est par ailleurs, engagée à conduire à bon port ce projet de logements sociaux des enseignants. Invité aux assises de Yamoussoukro, le Directeur général du logement, Célestin Koalla a rappelé que ce programme prévoit à terme 60.000 logements de divers standings pour les mutualistes qui vont ainsi accéder à la propriété immobilière sans apport initial. « Les prélèvements ne débuteront que lorsque l’acquéreur aura reçu les clés de sa maison et on y retrouve des logements avec des coûts partant de 45.000 F CFA par mois à 350.000 FCFA », a-t-il révélé. Ce projet immobilier devrait entrer dans sa phase d’exécution dans les prochains mois. Ce, avec le lancement de la construction 15.000 premières maisons et la livraison des premières maisons à partir de février 2021. A l’occasion, se saisissant de l’article 11 de la mutuelle, les participants ont voté à l’unanimité la radiation de 31 personnes, dont un l’administrateur Aholia « travaillant contre les intérêts de la mutuelle ».



C. K. avec Sercom
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment