Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des enfants se familiarisent avec la nouvelle politique de gestion des ordures ménagères

Publié le mardi 22 decembre 2020  |  AIP
Anguédedoudou
© Abidjan.net par Atapointe
Anguédedoudou et Kossihouen: des enfants découvrent l’univers de la gestion de la salubrité en Côte d’Ivoire
Lundi le 21 décembre 2020. À l’occasion de la Noël, fête dédiée aux enfants, le Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité a organisé une visite écologique éducative et recréatrice pour des enfants de 10 à 12 ans sur les sites des Centres de Transfert à Anguédédou et du Centre de Valorisation et d’Enfouissement Technique à kossihouen.


Abidjan - Le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité (MINASS) a offert lundi 21 décembre 2020, l’opportunité à des élèves du groupe scolaire RAN d’Abidjan Plateau, de se familiariser avec sa nouvelle politique moderne de gestion des ordures ménagères.

Il a organisé à cet effet une sortie écologique à leur intention, sur les sites du centre de valorisation et d’enfouissement technique (CVET) de Kossihouen et du centre de transfert d’Anguédédou pour leur expliquer le cheminement et le mode de traitement des ordures ménagères collectées dans le district Abidjan.

« C’est la période de Noël qui est consacré aux enfants et à notre manière au ministère de l’Assainissement et de la Salubrité nous avons décidé d’ouvrir nos portes aux enfants à compter de décembre 2020 pour que les enfants se familiarisent avec cette nouvelle politique moderne de gestion des ordures ménagères », a indiqué la ministre de tutelle, Anne Ouloto.

Elle a expliqué que son département ambitionnait de partager cette nouvelle vision de traitement des déchets, avec les enfants qui, visiblement, ont beaucoup apprécié. « Ils ont eu l’occasion d’aller sur le chenin des déchets depuis le domicile jusqu’au CVET à Kossihouen. Ils ont bien vu qu’Akouédo n’existe plus et que désormais les ordures ménagères sont traitées dans un site moderne », s’est félicitée Anne Ouloto.

« Ils ont vu que sur ce site, les déchets ménagers sont certes enfouis mais le lixiviat, ce liquide dangereux est traité et utilisé pour laver les camions et arroser les jardins. Ils ont vu que les déchets peuvent être utilisés pour fabriquer de l’électricité. Tout cela pour leur dire qu’il faut vivre autrement avec les déchets », a renchéri la ministre.

Pour Anne Ouloto, en dépit de la difficulté liée au processus, « le MINASS réussira dans un proche avenir, à inverser la tendance », estimant que, « les enfants ont compris la nécessité d’observer les bons gestes, de ne rien jeter dans la rue, de jeter tout à la poubelle et faire en sorte que nous puissions vivre dans un cadre de vie propre et sain ».

La porte-parole des enfants, Diabaté Kenza a pris l’engagement au nom de ses camarades, de ne plus jeter les ordures à même le sol mais de plutôt faire usage des poubelles. Elle a promis que désormais, ils ont des « ambassadeurs de la salubrité ».

gak/tm
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment