Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une mission de suivi du projet IFADEM-PAPDES à Korhogo

Publié le samedi 6 fevrier 2021  |  AIP
Une
© AIP par DR
Une enseignante tuteurée en cours de français en CP1 au groupe scolaire Soba de Korhogo


Korhogo – Une mission de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres et du Projet d’appui à l’amélioration des apprentissages premiers et à la direction des établissements scolaires en Côte d’Ivoire (IFADEM-PAPDES) a visité des apprenants, vendredi 5 février 2021, à Korhogo.

Il s’agissait de la deuxième mission de suivi du projet sur le terrain, destinée à « voir comment se déroule la formation » et à « galvaniser » les tuteurés l’approche des inspections, pédagogique pour les instituteurs, et administrative pour les directeurs d’école, a indiqué Couture Makane, qui conduisait la mission.

La mission a notamment assisté à un cours de français et à une réunion entre des enseignants tuteurés et leur tuteur au groupe scolaire Soba. Elle a également eu des séances de travail avec des directeurs d’écoles et des tuteurs qui sont les relais du projet.

Le PAPDES a été mis en place pour améliorer les performances des élèves à travers la lecture et le calcul dans les classes du CP1 CP2 et CE1. Mis en œuvre par l’IFADEM, il est soutenu par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

« L’IFADEM-PAPDES n’est pas une nouvelle pédagogie. Nous faisons de la remédiation », a souligné Mme Couture, expliquant que le soutien apporté par l’IFADEM consiste à proposer des stratégies pour accompagner les directeurs d’école à assurer leurs charges administratives et d’encadrement et les enseignants à réussir les différentes étapes qui interviennent dans la mise en œuvre de la démarche pédagogique pour l’enseignement du français et des mathématiques.

Dix-mille instituteurs, 15.000 directeurs d’école et 1.000 chefs d’établissement secondaire, soit 26.000 personnels de l’éducation nationale seront formés dans le cadre de ce projet entre 2018 et décembre 2021.



(AIP)



kaem/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment