Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une grève du MIDD paralyse l’école à Agboville

Publié le mardi 9 fevrier 2021  |  AIP


Agboville– Le Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (MIDD), est entré en grève lundi 08 février 2021, pour protester contre ce qu’il considère comme des abus et des sanctions infligés à ses membres par l’inspecteur de Grand-Morié, Koné Pléguefanga Brahima pour leur appartenance syndicale.

Annoncée depuis la dernière semaine du mois de janvier 2021 par un préavis déposé sur le bureau du préfet de région, la grève est entrée dans sa phase active, paralysant du coup l’école primaire à Agboville et à Grand-Morié , en raison de divergences profondes entre les autorités scolaires et les syndicalistes.

Car pendant que les syndicalistes évoquent une politique de chasse à l’homme basée sur leur appartenance syndicale en considérant les textes de la Fonction publique, au niveau de la Direction régionale de l’éducation nationale (DREN), l’on estime que les syndicalistes ne devraient pas occuper des postes de directeur d’école, selon un arrêté ministériel.

Pour sa part Koné Pléguefanga Brahima estime que le choix des directeurs d’école ne dépend pas de lui, mais plutôt d’une commission délibérante.

La grève qui a cours, du lundi 08 au vendredi 12 février 2021, a énormément perturbé voire paralysé l’école primaire avec la fermeture de certains établissements.

Pour les syndicalistes, la grève est suivie ce premier jour à 100% à Grand-Morié et plus ou moins dans les trois autres lEP d’Agboville. Par contre, ils indiquent que l’arrêt de travail enclenché s’étendra pleinement les jours suivants à l’ensemble des établissements primaires du département.

yy/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment