Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : lancement d’un programme de recherche et d’apprentissage sur l’évaluation des interventions d’éducation parentale

Publié le dimanche 21 fevrier 2021  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par FN
Cérémonie de lancement de l’étude coût-efficacité des interventions d’éducation parentale axées sur le développement de la petite enfance
Abidjan le 18 février 2021. La cérémonie de lancement de l’étude coût-efficacité des interventions d’éducation parentale axées sur le développement de la petite enfance s’est tenue ce jeudi dans la commune du Plateau.


Dans le cadre des efforts gouvernementaux pour la nutrition et le développement optimal des jeunes enfants en Côte d’Ivoire, il a été a procédé, ce jeudi 18 février 2021, au lancement des travaux de recherche sur les coûts-efficacité des interventions d’éducation parentale axées sur le développement de la petite enfance.

La cérémonie de lancement a eu lieu en présence de Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Professeur Bakayoko Ly Ramata, du Directeur de cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, du Secrétariat Exécutif du Conseil National pour la Nutrition, l’Alimentation et le développement de la Petite Enfance (CONNAPE), des partenaires techniques et financiers, d’entreprises de l’industrie du cacao et du chocolat, et de la société civile.

L’étude coût-efficacité a pour but d’analyser deux programmes d’éducation parentale pour le développement de la petite enfance, soutenus par le Programme TRECC – Transformer l’Education dans les Communautés de Cacao et mis en œuvre pas les structures publiques en partenariat avec des organisations non-gouvernementales. Ces interventions ciblent les parents et tuteurs d’enfants âgés de 0 à 5 ans, dans plus de 350 villages dans les régions productrices de cacao.

La Ministre Bakayoko Ly Ramata, a tenu à remercier les partenaires techniques et financiers pour leur engagement, et à rappeler l’importance du bienêtre de l’enfant pour le développement du capital humain qui est le vecteur principal de croissance économique pour le gouvernement de Côte d’Ivoire. C’est à ce titre qu’elle a salué cette étude, étape préparatoire au passage à échelle des programmes d’éducation parentale en cours et a souligné que « Investir dans l’éducation et la formation de la Petite Enfance, c’est aider à l’édification de l’Ivoirien Nouveau, responsable, engagé pour son pays à travers ces enfants qui représentent l’avenir de la Côte d’Ivoire[...] Les résultats de ce programme de recherche a-t- elle ajouté, serviront d’outils d’aide aussi bien pour le gouvernement que pour toutes les entités impliquées dans les questions de développement de la petite enfance. »

Mme Sabina Vigani, Directrice pays de la Fondation Jacobs et Coordonnatrice du programme TRECC, a souligné que « le souci de fonder nos interventions sur les évidences scientifiques et sur les données fiables est la marque de fabrique du programme TRECC. Cette étude nous permettra de mieux comprendre les mécanismes et les facteurs qui peuvent conduire à l’optimisation des interventions d’éducation parentales, afin de toucher le plus grand nombre d’enfants et parents en Côte d’Ivoire ».

Dr Patricia N’Goran, Point Focal pour la Côte d’Ivoire du Mouvement « Scaling up Nutrition » (SUN), a quant à elle rappelé l’importance cruciale qu’il faut accorder aux 1000 premiers jours de l’enfant allant de la conception au deuxième anniversaire, période cruciale durant laquelle 80-90 pourcent de la densité d’un cerveau est constitué. Elle s’est félicitée de « cette étude, qui permettra d’apprendre davantage sur les approches les plus rentables pour atteindre le plus grand nombre de parents, de substituts parentaux et d’enfants ».

Le gouvernement de Côte d’Ivoire avec le soutien de ses partenaires notamment à travers le Programme TRECC, a mis en œuvre des programmes d’éducation parentale sous forme de projets pilotes adaptés au contexte local. Les projets ayant eu des résultats positifs escomptés sont actuellement en phase d’extension

Afin de faire bénéficier de ces programmes à un plus grand nombre d’enfants et de parents, il est essentiel de comprendre les mécanismes spécifiques et facteurs critiques de rentabilité qui permettront leur mise à échelle à travers le pays.

Alors qu’il existe peu d’évidences au niveau mondial sur le rapport coût-efficacité des approches d’éducation parentales, cette étude viendra informer les politiques nationales et la mise en œuvre des modèles de DPE en Côte d’Ivoire et à l’échelle internationale.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment