Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Le 16ème FICAD a permis de renforcer la cohésion sociale à Daoukro (commissaire)

Publié le mercredi 7 avril 2021  |  AIP


Daoukro - La 16e édition du festival international de la culture et des arts de Daoukro (FICAD) a permis de renforcer la cohésion sociale et la réconciliation, mises à mal par les violences qui ont émaillé l'élection présidentielle du 31 octobre 2021, a relevé, lundi 5 avril, son commissaire général, Olivier Akoto lors d'une conférence de presse bilan.

Deux icônes de la musique Baoulé et Manding, respectivement, N'guess Bon Sens et Affou Keita, ont, à travers leurs prestations contribué à briser le "mur de méfiance" qui s'est dressé entre les différentes communautés à Daoukro suite aux violences qui ont émaillé l'élection présidentielle du 31 octobre 2021, s'est félicité M. Akoto.

Ces deux artistes, a-t-il fait savoir, se sont rendus chez les autorités coutumières locales, le roi Kongo Lagou III et Fofana Bakary pour passer un message de paix, de cohésion sociale et de réconciliation.

"C'est un symbole qui servira désormais de base au retour définitif de la paix et du vivre ensemble à Daoukro", a souligné le commissaire du FICAD, assurant que "le pacte de la réconciliation est scellé, et nous ferons tout pour maintenir ce pacte pour les populations de Daoukro".

Des artistes locaux et des plasticiens venus de l'institut supérieur des arts et de l'action culturelle (INSAAC) ont apporté leur pierre à la réussite de la 16e édition du festival international de la culture et des arts de Daoukro, signale-t-on.

ca/oj/bsp
Commentaires
Playlist Art et Culture
Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment