Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Mise en oeuvre de la phase 2 du Projet C2D Emploi Jeunes: les parties prenantes signent plusieurs conventions

Publié le mardi 20 avril 2021  |  Abidjan.net
Mise
© Autre presse par DR
Mise en oeuvre de la phase 2 du Projet C2D Emploi Jeunes: les parties prenantes signent plusieurs conventions
Lundi 19 avril 2021 à Abidjan-Plateau. Dans le cadre de la mise en oeuvre de la phase 2 du Projet C2D Emploi Jeunes, une convention tripartite de Conventions de Maîtrise d’Ouvrage Délégué (MOD) pour l’amélioration de l’employabilité des jeunes a été signée


Dans le cadre de la mise en oeuvre de la phase 2 du Projet C2D Emploi Jeunes, une convention tripartite de Conventions de Maîtrise d’Ouvrage Délégué (MOD) pour l’amélioration de l’employabilité des jeunes a été signée ce lundi 19 avril 2021 à Abidjan-Plateau.

Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré qui a présidé cette rencontre a expliqué que cette convention entre le Bureau de Coordination Programme Emploi (BCPE), l’Agence Française de Développement et l’Association des régions et districts de Côte d’Ivoire (ARDCI) s’élève à plus de 6 milliards F Cfa.
’’ Ce projet concerne 10 400 jeunes hommes et femmes âgés de 18 à 40 ans retenus dans 9 régions et 1 district de la Côte d’Ivoire. Notamment le District Autonome de Yamoussoukro, les régions du Bélier, de La Mé, de l’Agneby-Tiassa, de la Bagoué, du Kabadougou, du Moronou, du Gboklè, de San Pédro et du Haut-Sassandra.’’ a précisé le ministre chargé de l’emploi Jeunes. Avant de souligner que ’’ce projet va assurer l’insertion de ces jeunes à travers les Activités génératrices de revenus et les Micro et petites entreprises.’’

Une phase pilote de transfert des compétences aux collectivités territoriales dans la mise en oeuvre des programmes d’insertion a été réalisée dans le cadre de la phase additionnelle du Projet Emploi Jeunes et de Développement des Compétences (BCP-Emploi) de 2016-2020 au profit de 9 280 jeunes dans ces dix collectivités et leurs performances ont été jugées satisfaisants.
Mamadou Touré, a rappelé que l’État, à travers la décentralisation, vise à donner aux collectivités décentralisées la latitude de répondre aux aspirations de leurs populations par la mise en œuvre des projets de Développement parmi lesquels la priorité est accordée à la promotion de l’emploi.
Il a par ailleurs traduit la reconnaissance de l’État de Côte d’Ivoire au gouvernement français pour son soutien indéfectible aux actions de développement de la Côte d’Ivoire et à l’Agence française de développement (AFD).

Le président du Conseil Économique et Social, Eugène Aka Aouélé, par ailleurs, président de l’Association des régions et districts de Côte d’Ivoire (Ardci), a quant à lui indiqué que cette signature revêt un caractère particulier pour les collectivités térritoriales et particulièrement pour les régions et districts de Côte d’Ivoire en ce qu’ils viennent renforcer l’approche territoriale de l’insertion des jeunes. Pour lui, « cela crée une synergie d’action entre l’État central, les collectivités territoriales et les partenaires au développement d’une part et accorde une pleine confiance aux collectivités dans la conduite des actions de développement de leurs territoires, conformément aux missions à elles dévolues, d’autre part’’.

Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire a dit la volonté de son pays à accompagner les projets.

Cyprien K.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment