x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 28 août 2010 | L’intelligent d’Abidjan

Convoyage du fret / Grogne contre le monopole de l’OIC : Les routiers Ivoiriens décrètent une grève de 72 heures

© L’intelligent d’Abidjan Par DR
Fluidité routière : images des encombrements provoqués sur les routes abidjanaises
Photo: Carrefour à Cocody Angré
Les conducteurs professionnels de Côte d’ivoire réunis au sein du CNOCP-CI ont décidé d’arrêter le travail à partir du lundi 30 août 2010 et de perturber le convoyage du fret des pays de l’Hinterland (Mali, Niger, Burkina Faso). Le préavis de cette grève dont nous avons obtenue copie hier vendredi 27 août 2010 a été déposé au cabinet du ministre de tutelle Dr Albert Flindé.

Les membres du Conseil National des Organisations des Conducteurs Professionnels de Côte d’Ivoire (Cnocp-Ci), après moult d’interpellation, engagent l’épreuve de force à partir du lundi 30 août 2010. Le préavis de cette grève qui court jusqu’au mercredi 1er septembre 2010 note que le comité exécutif national du Cnocp-Ci interpelle depuis le 25 mai 2010 le ministre des Transports sur le monopole de l’escorte groupée et du convoyage du fret accordé à l’Office Ivoirien des Chargeurs (OIC). « Depuis lors, le comité a mené des investigations aux termes desquelles il a constaté que ce monopole constitue une vraie entrave à la liberté de choix des conducteurs qui n’ont plus la possibilité de se faire accompagner par un opérateur de leur convenance. Quand un pays dont l’économie émerge, n’ouvre pas ses prestations à la concurrence, ce pays pose par lui-même les germes de sa fracture économique », craint le Cnocp-Ci dans son préavis. Avant de relever que son combat, en qualité d’organisation professionnelle citoyenne, étant de permettre à tous les prestataires de servir dans la légalité et dans l’honnêteté l’Etat de Côte d’ivoire, le Cnocp-Ci s’offusque que ses adhérents (les conducteurs) soient soumis à un monopole au nom du diktat du département ministériel des Transports. Un diktat qui serait matérialisé par la prise de l’arrêté n°202/MT/CAB du 07 mai 2010 accordant le monopole de l’activité de l’escorte groupée exclusivement à l’OIC. « Conformément aux conventions internationales, au principe de la libéralisation et à l’ère de la mondialisation, nous invitons le ministre Flindé à plus de responsabilité en ouvrant l’activité de l’escorte groupée à tout opérateur qui en a la capacité. Cela paraît d’autant plus important pour le Cnocp-Ci qui voudrait appeler à votre sens élévé de la République et du droit inaliénable qu’à tout citoyen de choisir par lui-même la structure qui tend à lui offrir les meilleures prestations. A défaut, il vous faut mettre fin à l’escorte groupée afin que chaque opérateur puisse effectuer son propre transit », lit-on dans le préavis signé par Coulibaly Ladji, président du Cnocp-Ci. Si cet appel, maintes fois lancé au ministre Flindé , n’est pas entendu, « le Cnocp-Ci entrera en grève de 72 heures dès le lundi 30 août 2010 aux fins de paralyser tout le trafic routier dans les frontières ivoiriennes jusqu’à ce que vous puissiez libéraliser l’activité d’escorte », précise le préavis

M Tié Traoré

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ