x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 11 octobre 2010 | Nord-Sud

Meeting samedi à Yopougon : Les policiers veulent aller en grève

La grogne qui se murmurait dans les rangs des policiers se précise. Le sujet était au centre d’un meeting auquel ont pris part de nombreux agents, samedi après-midi, au stade de la Brigade anti-émeute(Bae) de Yopougon-Toits-rouges. La rencontre a pris fin sur un mot d’ordre d’arrêt de travail. Tous les flics sont appelé à rester, dès aujourd’hui, dans leurs casernes, unités ou commissariats. En d’autres termes, ils ne doivent pas travailler. Le mécontentement porte sur trois principaux points. Les protestataires, conduits par le sergent-chef Gbagoué André Clotaire, dénoncent d’abord un chevauchement dans les avancements qu’ils considèrent comme une injustice. Ils sont contre le fait que des commissaires, sortis de l’école de police, soient automatiquement au-dessus d’officiers ayant des grades supérieurs. Les plaignants trouvent, par exemple, inadmissible qu’un ancien sous-officier devenu capitaine se retrouve sous le commandement d’un commissaire de police, venu de la formation avec le grade de lieutenant. Ils exigent la suppression pure et simple du statut de commissaire pour que la police, à l’instar de la gendarmerie et de l’armée, soit uniquement composée de sous-officiers et d’officiers. Le deuxième point concerne le non-paiement des baux administratifs des agents de police. Conséquence, ceux-ci sont régulièrement menacés d’expulsion par les propriétaires de maison qui attendent des milliards de Fcfa d’arriérés de loyers. Les frondeurs demandent une modification de la procédure de payement des baux-policiers. La grogne porte enfin sur la prise en charge médicale des agents blessés dans l’exerce de leur fonction. Selon le sergent-chef Gbagoué André Clotaire, après les premiers soins médicaux, ces blessés sont livrés à eux-mêmes. Signalons que le bruit de ce mécontentement circulait déjà depuis plusieurs mois.

Cissé Sindou

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ