x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 6 octobre 2011 | Nord-Sud

Après plusieurs mois d’arriérés - Ouloto va payer les balayeuses

© Nord-Sud Par Emma
RDR - Anne-Désirée Ouloto, porte-parole principale du candidat Alassane Ouattara, face à la presse
Jeudi 16 septembre 2010. Abidjan, Ivotel Plateau. La porte-parole principale du candidat du Rassemblement des républicains, face à la presse
De femme à femme, on gère mieux les susceptibilités… Elles étaient furieuses, les cœurs meurtries par plusieurs mois d’arriérés de paie. Pourtant, il a fallu moins de vingt minutes à Anne -Désirée Ouloto pour leur redonner le sourire, hier, au foyer polyvalent de Marcory. La ministre de la Salubrité urbaine a promis aux balayeuses qu’elles seront payées. Mais avant, elle a expliqué à ces centaines de braves femmes que ni elle ni le gouvernement n’y est pour quelque chose dans ces arriérés. Les Ong qui les ont employées, dont l’Ong « Watch my world », n’avaient pas de contrat avec le gouvernement. Elles ont pris le risque d’embaucher ces balayeuses, sûres que l’Etat leur offrirait ensuite un contrat. Une erreur monumentale qu’il a fallu corriger tant bien que mal à la suite de plusieurs plaintes et convocations à la police. Le ministère de la Salubrité urbaine qui ne veut pas laisser ces dames aux prises avec leurs employeurs, a coupé la poire en deux. Le Trésor les payera, mais pas au même titre que les balayeuses qui ont eu des contrats avec l’Etat. Ce sera donc une somme forfaitaire. Ensuite, pour éviter tout problème, ces Ong auront des contrats. Et pourront à partir de ce moment payer correctement leurs employés. Lundi, une liste sera établie à la maire de Marcory. Jusqu’au vendredi, le Programme d`urgence d`infrastructures urbaines (Puiur) devrait avoir une idée du nombre de balayeuses concernées. Pour plus d’assurance, Ouloto s’est fait accompagner de Pierre Demba, le coordonnateur du Puiur ainsi que de la directrice de l’Agence nationale de Salubrité urbaine (Anasur).

Raphaël Tanoh

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ