PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le lundi 5 mars 2012 | L’intelligent d’Abidjan

Miss CI 2012 / Finale régionale à Daloa : Péhou Charlette et Nékan Marie France sur les traces de Séri Dorcas

© L’intelligent d’Abidjan Par F.D
Préselection Miss Côte d`ivoire 2012 - Daloa choisi Mlle Pehou Charlette
Mlle Pehou Charlette est monté sur la plus haute marche du podium lors des préselections du concours Miss Côte d`ivoire à Daloa le samedi 03 mars 2012.
La forte pluie qui s’est abattue sur la capitale du Haut-Sassandra, quelques heures avant la finale régionale du samedi 3 mars 2012, a contraint les populations à rester chez elles. Dans une salle du centre culturel de Daloa à moitié pleine, Thierry Coffie, Sg du Comici (comité Miss Côte d’Ivoire) réconforte : «Les gens vont venir, la salle sera pleine à craquer». La cérémonie finit par débuter avec un grand retard. Pour justifier les nombreuses places vides, Soré Hamidou, député de Daloa, par ailleurs président du Comici régional, confesse : «Il ne faut pas oublier que nous sortons d’une crise. Il y a aussi des difficultés financières. Avec la pluie, tout le monde n’a pas les moyens de déplacement». Au terme de la compétition, la candidate N°1, Péhou Charlette est déclarée Miss Haut-Sassandra avec un score de 134 points sur 180, soit une moyenne de 7,44 sur 10. Avec son mètre 70, son tour de poitrine 86 cm et ses 101 cm de tour de bassin, l’étudiante titulaire d’un Bts en communication, a fait sensation à l’issue de son 3è passage en tenue olympique avec sa forte corpulence (65kg de poids). Au 1er passage (tenue traditionnelle), c’est la guerre des fans clubs dans l’enceinte du centre culturel où les cris d’enthousiasme se faisaient entendre. Sur le ‘’T’’, les 12 filles retenues par le Comici après le casting du vendredi 2 mars 2012, (21 candidates inscrites, 14 d’entre elles effectueront le voyage de Daloa), rivalisent d’ingéniosité au regard de la créativité et d’ornements issus du patrimoine culturel ivoirien. Au 2è passage en tenue de soirée, les candidates munies des brassards N°3 (Mieu Laure), N°5 (Abéguié Marie Sandrine) et N°9 (Briguit Estelle) présentent des démarches désordonnées et trébuchantes, juchées sur leurs chaussures haut-talons. Au dernier passage en tenue olympique, les dés semblent jetés. C’est le moment choisi par les candidates Nékan Marie France (N°12) et Coulibaly Awa (N°4) de se démarquer des autres candidates. Elles ont été désignées respectivement 1ère et 2e dauphine avec 132 et 130 points. Nékan Marie France devient donc la colistière de Miss Haut-Sassandra. Ainsi, le duo de Daloa regagne les quatre premières finalistes de Divo et de San Pedro pour la finale nationale du samedi 2 juin 2012 prévue au Palais des Congrès de l’hôtel Ivoire. Représentant le Haut Sassandra dans la course au diadème, Péhou Charlette et sa colistière veulent suivre les traces de Séri Dorcas, élue Miss en 2005.
Patrick Krou, envoyé spécial à Daloa

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ