x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 11 septembre 2012 | Nord-Sud

Le président de la Banque mondiale depuis Paris : «Il faut soutenir la réconciliation en Côte d’Ivoire»

© Nord-Sud Par DR
Banque mondiale : Kim Yong Jim a visité le centre de formation aux métiers de l`électricité de Bingerville
Mardi 4 septembre 2012. Bingerville. centre de formation aux métiers de l`électricité de la Compagnie ivoirienne d`électricité (CIE). Le Président du Groupe de la Banque mondiale, M. Kim Yong Jim visite le site du Projet Emploi-jeunes (PEJEDEC) et discute avec un groupe de jeunes ex-combattants
Un soutien de poids pour la réconciliation en Côte d’Ivoire. Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a appelé, hier à Paris, la communauté internationale à «soutenir» les efforts en vue d’une réconciliation nationale en Côte d’Ivoire, rapporte l’Afp. «Il s’agit d’une opportunité de changement que la communauté internationale doit soutenir», a-t-il dit à propos des tentatives de réconciliation nationale entre le parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et celui du chef de l’Etat Alassane Ouattara.
Evoquant sa récente visite à Abidjan, lors de son «premier voyage en Afrique», Jim Yong Kim a jugé, à l’issue d’un entretien avec le président français François Hollande à l’Elysée, «que les Ivoiriens peuvent construire un avenir pacifique et prospère».Le président de la Banque mondiale a achevé, le 5 septembre dernier, une viste de 48 heures en Côte d’Ivoire. Il s’est dit «impressionné» par les efforts des dirigeants ivoiriens pour effacer les traces de la crise et aller au développement. «J`ai eu des réunions très intéressantes. Je suis content d`avoir fait cette visite. J`ai beaucoup échangé avec les Ivoiriens sur la crise qu`a connue le pays et je sens que les Ivoiriens sont prêts à tourner le dos au conflit. La Côte d`Ivoire a la chance d`avoir des citoyens de premier plan, un leadership de premier plan. Et, nous apprécions beaucoup le leadership du président Alassane Ouattara», s’est-il exprimé avant son départ d’Abidjan.

BKI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ