PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 15 janvier 2013 | AIP

Exportations vers les USA : Lancement de la commission AGOA-Côte d’Ivoire

© AIP Par DR
3e édition du salon de l’industrie et de la qualité : Le coup d`envoie donné ce matin
Mardi 9 octobre 2012. Abidjan. Centre CRRAE-UMOA, Plateau. Ouverture du troisième salon de l’industrie et de la qualité sous le parrainage du ministre de l’industrie, Dosso Moussa
Abidjan – Le gouvernement ivoirien a procédé, mardi, à la mise en place officielle de la commission AGOA Côte d’Ivoire.

Depuis le 25 octobre 2011, la Côte d’Ivoire est rééligible à l’AGOA, une loi américaine sur la croissance et les opportunités en Afrique.

L’AGOA (African Growth and Opportunity Act) régit les relations commerciales entre les Etats-Unis d’Amérique et 48 pays d’Afrique subsaharienne.

Elle permet aux pays éligibles et bénéficiaires d’exporter leurs produits sans droits de douane et sans quota. Environ 6.400 produits sont éligibles à cette disposition préférentielle commerciale.
Afin de permettre à la Côte d’Ivoire de tirer profit des opportunités offertes par l’AGOA, un décret pris en conseil de ministre le 09 mai 2012 prévoyait la mise en place d’une commission permanente de l’AGOA.

Présidée par le premier ministre, cette commission comprend 30 membres, 20 du secteur public et 10 du privé.

"La commission permanente AGOA-Côte d’Ivoire est chargée de définir et de mettre en œuvre une stratégie visant à tirer le meilleur profit des opportunités offertes", a déclaré le ministre d’Etat Dosso Moussa, représentant le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME.

Le ministre d’Etat a précisé que l’AGOA devrait permettre de dynamiser les PME et le secteur de l’artisanat qui, confronté à de nombreuses difficultés, renferme d’énormes potentialités d’emplois et de valorisation des produits locaux, -t-il ajouté.

"Les opportunités offertes par l’AGOA, en termes d’accès au marché et d’investissements, devront permettre d’impulser un nouveau développement à ce secteur qui fait face également au problème de financement", a-t-il affirmé.

Moussa Dosso a appelé à la mobilisation les différents acteurs pour "la réussite" et "le renforcement" de la coopération économique et commerciale avec les Etats-Unis, à travers l’exploitation effective des opportunités qu’offre la rééligibilité de la Côte d’Ivoire à l’AGOA.
Se prononçant sur les enjeux et opportunités de l’AGOA en Côte d’Ivoire, l’administrateur directeur général de l’Association pour la promotion des exportations de Côte d’Ivoire (APEX-CI), Guy M’Bengue, a indiqué que l’AGOA va permettre un meilleur positionnement politique, économique et commercial de la Côte d’Ivoire.

Et la réussite de la mise en œuvre de l’AGOA est un pré-requis qui pourrait contribuer à l’éligibilité de la Côte d’Ivoire au programme du Millénium challenge corporation (MCC), a-t-il souligné.

La commission AGOA, le centre de ressources AGOA et les mécanismes spécifiques pour l’exportation des produits textiles dont le bureau de valeur d’origine AGOA pour les visas douaniers et le comité d’agrément sont un ensemble de dispositifs institutionnels à mettre en place par la Côte d’Ivoire.

(AIP)
kkf/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ