x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Région Publié le mardi 10 décembre 2013 | Le Mandat

Toumodi / Santé publique : L’ambassade américaine dote l’hôpital général d’un incinérateur

Dans le cadre de son partenariat avec le gouvernement ivoirien, l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique en Côte d'Ivoire a offert un incinérateur moderne à combustion pyrolytique à l'hôpital général de Toumodi. Et ce, à travers le plan d'urgence du président américain pour la lutte conte le VIH-SIDA( Pepfar). A cet effet, le préfet du département, Coulibaly Gnando a réceptionné le don, le lundi 09 décembre dernier, à l'hôpital général de Toumodi en présence du directeur général adjoint du ministère de la Santé et de la lutte contre le Sida et de M. Stéphane Waye, représentant le diplomate américain. Intervenant au nom de Mme Goudou Raymonde, ministre de la Santé et de la Lutte contre le sida, le préfet du département a indiqué que ces incinérateurs constituent un moyen privilégié pour une élimination efficiente et durable des déchets sanitaires avec une minimisation des risques de nuisance sur l'environnement et la santé. C'est pourquoi, il a traduit la gratitude du gouvernement ivoirien à l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique. Par ce partenariat, le ministère de la Santé et de la Lutte contre le VIH veut faire en sorte que progressivement, tous les districts sanitaires soient dotés d'incinérateurs de ce type, de manière à ce que l'on ne trouve plus les déchets infectieux et dangereux dans les décharges publiques. Ce projet qui a démarré en 2009 avec l'appui du Pepfar a permis d'installer six incinérateurs à Aboisso, Sassandra, Séguéla, Toumodi, Daoukro et Yamoussoukro. Ces six incinérateurs ont couté 227 millions FCFA. Ce sont soixante établissements sanitaires dont trois centres hospitaliers régionaux et six hôpitaux généraux. Selon le préfet, la gestion des déchets sanitaires ne peut se faire de façon efficace et durable sans l'implication de tous. Il a ensuite souhaité que l'hygiène hospitalière, la sécurité des infections et surtout la gestion des déchets sanitaires doivent être des priorités dans l’élaboration des budgets au plan local. Outre ce don, le partenariat a œuvré à la formation des agents de santé à l'approvisionnement du matériel de sécurité.

F.Keletiki
(Correspondant régional)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ