x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 11 décembre 2013 | Le Democrate

Visite du Chef de l’Etat dans la région du Gbêkê : les populations de Diabo-Laguibonou reconnaissantes au Président Alassane

© Le Democrate Par Atapointe
Visite d’Etat dans la région du Gbêkê : Meeting de clôture au stade de Bouaké
Vendredi 29 Novembre 2013. Le président Alassane Ouattara achève sa visite d`Etat dans la région du Gbêkê par un grand Meeting au Stade de la ville.
La récente visite du Chef de l’Etat, le Président Alassane Ouattatra dans la région du Gbêkê a suscité un réel espoir au sein des populations visitées. De Sakassou en passant par Botro, Béoumi et les escales à Diabo et Laguibonou, le président a pris en compte les doléances des populations. Diby Albert, député de Diabo-Laguibonou s’est dit satisfait, car selon lui, la mobilisation qui a été totale a donné lieu à une grande fête. Avec le soutien de tous les cadres de la région Satiklan et Gblo « nous avons pu accueillir cet hôte de marque, cet acteur de développement », a-t-il évoqué. Concernant l’accueil, il s’est réjoui de l’escale du président à Angouayaokro pour l’inauguration de la station de pompage d’eau potable « qui est un élément fondamental de satisfaction, en ce sens que cette station desservira les villes de Bouaké, de Sakassou, de Diabo, de Béoumi et de Botro », a-t-il indiqué. Cette visite que le Parlementaire a qualifié d’historique, a suscité l’engouement des populations, car tourné vers le développement. Il s’est dit heureux et à la fois nostalgique. « Après les visites d’Etat effectuées par Feu le président Félix Houphouët-Boigny nous n’avons reçu de visite jusqu’à ce jour, c’est pour cette raison que je qualifie cette visite d’historique. N’oubliez pas que la région du centre et plus particulièrement Diabo-Laguibonou ont payé un lourd tribut de la crise militaro-politique ; on ne peut pas être totalement satisfait, mais la présence d’un chef d’Etat dans cette région augure des lendemains meilleurs pour l’émergence 2020, qui n’est pas loin », a-t-il précisé. Pour lui, le président n’a pas fait de promesses fallacieuses, mais en homme d’action, il compte tenir parole et exercer son devoir vis-à-vis des populations visitées. « Il a déjà repondu favorablement à quelques unes de nos doléances à savoir la pose de la première pierre du pont qui sera réalisé sur le fleuve Badaman afin de désenclaver le département de Béoumi et partant toute la sous région. Nous sommes dans la philosophie de l’action. Le président agit en même temps qu’il promet, il vient de nous faire bénéficier également d’une quatrième sous préfecture qui est Krofouinsou, nous saluons cette action avec beaucoup de défférence », ajoute-t-il. Il lance donc un appel à toutes les populations de Diabo-Laguibonou « d’épouser l’esprit de paix que notre premier président Félix Houphouët-Boigny nous a légués. La Côte d’Ivoire est un pays de paix, consolidons cette qualité et apprenons à vivre cette vertu là aux générations futures. Il faut se récocilier, d’abord avec soi-même, avec les autres et surtout avec Dieu, qui est notre conscience universelle. Que les populations se mettent au tarvail, des potentialités existent et il faut les capitaliser. La paix suppose le pardon », a-t-il conseillé.

Yann Dominique N’guessan

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ