x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le dimanche 29 décembre 2013 | AIP

Pas de super prix Ebony 2013

Abidjan - Le jury de la 15ème édition du prix Ebony n'a pas décerné, samedi, de super prix, consacrant le meilleur des meilleurs journalistes ivoiriens, en remplacement de la lauréate de l'édition 2012, jugeant "trop moyen" le niveau des candidats.

"La nuit des Ebony est avant tout la nuit de la célébration de l'excellence journalistique. Les prix attribués doivent refléter le niveau réel de notre presse. Le jury Ebony 2013 a décidé, à l'unanimité de ses sept membres, de ne pas attribuer le super prix Ebony cette année, en raison du niveau moyen de cette édition dont la plus forte note ne dépasse pas 6,5 sur 10", a déclaré le président du jury, Kébé Yacouba, tout en remerciant le comité exécutif de l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCI) pour n'avoir pas influé sur les résultats.

Toutefois, le prix spécial "Nady Rayes" pour la meilleure production en Economie a été décerné par le jury à Adama Koné de RTI1 quand le prix spécial du BIT (Bureau international du travail) de la meilleure production sur le travail des enfants est revenu à Emmanuel Kouassi de Fraternité Matin.

Le prix spécial Joseph Diomandé du meilleur reporter 2013 a été, quant à lui, décerné à M'Bra Konan du quotidien Soir Info et celui du meilleur enquêteur est revenu à Tché Bi Tché du quotidien LG Infos. Le prix spécial Bernard Zadi Zaourou Bottey de la meilleure production culturelle n'a pas été attribué, les candidats n'ayant pas présenté de production dans ce genre journalistique, a fait savoir le jury de l'édition 2013.

Théodore Kouadio du site internet Fratmat.info, Cheick Yvhane de Radio Nostalgie et Michel Digré de RTI2 ont été, de leur part, récompensés respectivement dans la Presse écrite et en ligne, la Radio et la Télévision.

Par ailleurs, le conseil exécutif de l'UNJCI, en hommage à trois personnalités féminines pour les actions et présences effectives à toutes leurs activités, a décerné des diplômes respectivement à Mmes Barry Sana Oumou, directrice centrale de l'Agence ivoirienne de presse (AIP), Anne Marie Konan Payne, directrice du Centre d'information et de communication gouvernementale (CICG) et Thérèse Yobouet, journaliste à la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI).

La nuit de la communication 2013 s'est déroulée sous le parrainage du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, et sous la présidence du ministre de la Communication, Affoussiata Bamba-Lamine, représenté par son directeur de cabinet Doumbia Mori.

Le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Bruno Nabagne Koné ainsi que celui de la Culture et de la Francophonie, Bandama Maurice, ont marqué cette cérémonie de leur présence.

(AIP)
Ik/kkp/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ