x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mardi 7 janvier 2014 | L’intelligent d’Abidjan

Séminaire de formation / Avant leur départ pour Rome : Les membres de la Cndpci s’imprègnent sur la canonisation du Pape Jean-Paul II

En prélude à la visite qu’ils entendent effectuer en Avril 2014 à Rome (Italie), les directeurs de publications de Côte d’Ivoire, réunis au sein de la Cndpci ont été instruits sur la canonisation du Pape Jean-Paul II, la liturgie et la conception des saints. C’était le samedi 04 Janvier 2014, au Centre d’accueil missionnaire (Cam) au Plateau. Dirigée par le père Hilaire Yao, du diocèse de Yopougon et du père Thomas Djédjé, professeur au grand séminaire d’Anyama, cette rencontre visait à instruire les membres de la Cndpci sur les termes et les conceptions de la canonisation, la liturgie et la conception des saints. Pour le père Hilaire Yao, la canonisation, relève uniquement de l’autorité du Pape. « Le besoin de vénérer des personnes dont la vie semble avoir mérité le partage de la sainteté divine est presque aussi vieux que l’Église elle-même. Au Moyen Âge, devant la multiplication de cultes locaux, les évêques ont commencé à intervenir. Jusqu’à ce que les papes prennent la relève en officiant, comme pasteur de l’Église universelle. À partir du XIVe siècle, les papes autorisent un culte restreint pour des serviteurs de Dieu dont la cause de canonisation n’est pas encore terminée. On les appelle, les bienheureux », a-t-il expliqué. Quant au père Thomas Djédjé, il a indiqué que : « La canonisation relève du pouvoir pontifical. La canonisation est la glorification suprême, de la part de l’Église, d’un serviteur de Dieu élevé au rang des autels (saint), et elle engage le magistère solennel du Pontife romain. À partir de 1971 avec Maximilien Kolbe, Jean-Paul II avait pris l’habitude de présider personnellement les canonisations. Il a souhaité également que les canonisations se tiennent à Rome », a-t-il laissé entendre. Par ailleurs, le président de la Cndpci, Youssouf Touré, s’est dit heureux d’avoir approfondi sa connaissance sur la canonisation. « Nous avons initié ce séminaire pour mieux maîtriser les termes et les conceptions de la canonisation, la liturgie et la conception des saints. Je crois que, nous avons beaucoup appris pour aller à Rome. Nous sommes les garants moraux de la presse. Nous voulons aller à Rome et venir imprégner la population sur la réconciliation et sur la cohésion nationale ».

Péguy.S

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ