x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 10 septembre 2014 | AIP

CI_Société/De nouveaux administrateurs élus par "consensus" à la SCAGBO (Agboville)

Le président du Conseil d'administration (PCA), Gaston Ahoua Oyou et son vice-président, Théodore N'Dori Menney, ont été élus, mardi, par "consensus" pour diriger la nouvelle Société coopérative agricole d’Agboville (SCAGBO), demeurée en "souffrance" depuis 2010.
Ces deux personnalités vont diriger un conseil d'administration de 17 membres pour une période transitoire d’un an. Un comité de surveillance de cinq membres est également mis en place. Les membres du conseil d'administration pourront donner quitus aux deux dirigeants pour la poursuite de leur mandat qui est officiellement de trois ans.
"Il serait bon que l’on parle dans quelques années de société coopérative à l’export", a fait observer M. N’Dori qui exhorte la centaine de sociétaires venus des villages à tourner la page de la "calomnie et des divisions", pour ensemble travailler dans la "transparence".
"Le plus important est que vous livriez votre cacao à la SCAGBO", a insisté le PCA Oyou. Il a remercié le comité de conciliation dirigé par Lolo Cléaphastre du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa, pour avoir aidé la SCAGBO à redémarrer ses activités après quatre années de "léthargie".
La SCAGBO était dirigée par Ahoua Gaston, jusqu’à la cessation de ses activités à partir de 2010. Il occupait alors les fonctions de président de la coopérative. Elle avait été fermée pour "mauvaise gestion du fait de nos interminables palabres", ont confessé les nouveaux administrateurs.
"Il faut que vous cessiez les querelles internes, afin que la SCAGBO participe efficacement au développement d’Agboville", a plaidé M. Tapé Robert, le représentant du préfet d’Agboville.
La société coopérative agricole d’Agboville a été créée en 1999. Elle avait réussi à commercialiser, lors de plusieurs campagnes agricoles, environ quatre mille tonnes de cacao à chaque campagne, avant que des "crises internes" n’entrainent sa fermeture.

(AIP)
dd/kkp/dm/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ